• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Départ de la Route du Rhum : Teura Colas rend hommage à son mari Alain disparu lors de la première édition en 1978

Teura Colas s'aprête à jetter un bouquet de fleurs en mémoire d'Alain Colas, disparu lors de la 1ère édition de la route du Rhum en 1978 / © Thierry Peigné
Teura Colas s'aprête à jetter un bouquet de fleurs en mémoire d'Alain Colas, disparu lors de la 1ère édition de la route du Rhum en 1978 / © Thierry Peigné

Ce dimanche 4 novembre, peu avant le départ officiel de la 11ème édition de la Route du Rhum, Teura Colas a jeté un bouquet de roses à la mer en hommage à Alain Colas, disparu lors de sa participation à la première édition en 1978.

Par Thierry Peigné

Le geste se veut assuré mais emprunt d'une grande émotion. 40 ans après la disparition de son mari Alain Colas, lors de la première édition de la route du Rhum, Teura Colas a jeté à la mer un bouquet de fleurs par dessus le bord du Pont-Aven, le bateau amiral de la course.
 


Un geste d'hommage qu'elle tient à faire à chaque départ de la course si elle peut s'y rendre. La dernière fois, c'était en 2010.

Un 17 novembre dramatique

17 novembre 1978, première Route du Rhum. Au 12ème jour de course, la tempête fait rage en Atlantique. Alain Colas, l'un des skippers de la course, envoie un message à terre alors qu'il se trouve au large des Açores au Portugal :

"Je suis au centre du cyclone. Il n'y a plus de mer, plus de ciel... Teura mon amour, est-ce que tu m'entends ?".

Ce message, sa femme l'entendra, sans savoir que c'est la dernière fois.

Les nombreuses recherches seront vaines. Aucun élément de l'épave ayant été retrouvé, sa disparition sera l'objet de mystères. Alain Chamfort sortira un disque : "Où es-tu Manureva ?" du nom du bateau du skipper.

Depuis douze ans, une plaque commémorative trône sur l'esplanade Robert Surcouf, au pied des remparts,avec cette inscription : "Alain Colas, navigateur et citoyen d'honneur de la ville a quitté Saint-Malo sur "Manureva" lors de la Route du Rhum 1978. Ce fut son dernier voyage".
 

Un marin hors-normes


À son palmarès, Alain Colas a accroché une victoire dans la Transat anglaise en 1972 ainsi qu'un record du tour du monde à la voile en solitaire en 1973, à chaque fois sur Pen Duick IV rebaptisé Manureva. 

Avec sa compagne Téura Krauze, il a eu trois enfants : Vaimiti, Torea et Tereva. Après la disparition d'Alain Colas, celle-ci est repartie vivre à Tahiti
 



 

Sur le même sujet

Exposition War à la Courrouze

Les + Lus