Enquête « +1,5°C » en 2040 : la submersion, un danger vague pour les élus bretons

La montée de la mer fait planer un risque sur la pérennité des communes comme Saint-Malo, d’ici à 2100. Les étudiants en journalisme de Sciences Po Rennes ont ramé aux côtés d’élus bretons pour comprendre pourquoi ils pataugent tant entre court terme électoral et long terme climatique.

© Sciences Po Rennes
En plein coeur de la vague

" Quand on est Malouin, il faut être complètement idiot si on n’a pas compris que les choses sont en train de changer ", s’agace David Poncet.

Il s’occupe de la gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations (GEMAPI) à Saint-Malo Agglomération (Ille-et-Vilaine). En cette journée de février, le soleil dépose ses rayons sur les épais dossiers que l’homme au regard d’acier a étalés devant lui.

Dans la commune de 46 000 habitants, un tiers des Malouins habite dans un secteur qui pourrait être inondé d’ici à 2100. Résultat, une doctrine simple en matière de construction : " On a un zonage réglementaire. Les zones rouges sont interdites à la construction et les zones bleues sont autorisées sous conditions. La conséquence aujourd’hui, c'est que le PPRSM confirme une espèce d'évidence sur le front de mer. " Le PPRSM actuel (Plans de prévention des risques de submersion marine) a été approuvé en 2017 pour Saint-Malo et la Baie du Mont-Saint-Michel. C’est l’un des trois Territoires à risque important d’inondation bretons, avec la zone Quimper - Littoral Sud Finistère et le long de la Vilaine, de Rennes à Redon. Ils ont été considérés comme ceux concentrant le plus d’enjeux humains et économiques.

La suite de cette enquête ci-dessous. Cliquez sur Read More pour entrer.
 

En plein coeur de la vague
« +1,5°C », la Bretagne dans l'urgence climatique

+1,5°C à la surface de la terre à l’horizon 2040. Ce degré supplémentaire pourrait bien changer notre mode de vie.

Nous sommes quatorze étudiant·e·s en journalisme à Sciences Po Rennes ( www.facebook.com/MasterJREScPoRennes ) et, pendant trois mois, nous avons mené l’enquête. Nous avons sillonné la Bretagne, de Guipry-Messac à Brest, de l’Île-Tudy à Saint-Malo, nous vous avons rencontré·e·s pour comprendre comment l’on vit l’impact du réchauffement climatique aujourd’hui, et comment on le vivra demain.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
réchauffement climatique environnement inondations météo intempéries
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter