“Jellyfish”, quotidien chahuté d'une ado, rafle la mise au Dinard Film Festival

Liv Hill dans Jellyfish de James Gardner / © M. Montpezat - DR
Liv Hill dans Jellyfish de James Gardner / © M. Montpezat - DR

Carton plein pour "Jellyfish" de James Gardner. Ce film qui raconte le quotidien chahuté d'une ado qui canalise ses frustrations par le théâtre, s'est vu décerner samedi quatre prix lors de la 29e édition du Dinard Film Festival dont le Hitchcock d'Or.

Par T.P.


Le jury du Dinard Film Festival, présidé par Monicca Bellucci a largement récompensé "Jellyfish", qui en plus du Hitchcock d'Or, a également décroché le Grand Prix du jury (prix de la presse) et le Hitchcock du Meilleur scénario, lors de la soirée de clôture de ce samedi 29 septembre.
 
Ce long métrage met en scène le quotidien de Sarah Taylor qui en plus de s'occuper de ses petits frères et soeur et de leur mère dépressive, se fait chahuter à l'école et exploiter par son patron. L'adolescente va découvrir le spectacle comique grâce à son professeur de théâtre qui va lui permettre de canaliser ses frustrations. 

Pour ce rôle intense, incarné par l'actrice britannique Liv Hill, cette dernière a reçu un Prix d'Interprétation exceptionnel, une première du festival dinardais.

Reste à ce long métrage réalisé avec des moyens minimes et une équipe totalement bénévole de trouver l'opportunité d'être distribué dans les salles françaises.

Les autres prix

Le Hitchcock Coup de coeur a été décerné à "The Bookshop" d'Isabel Coixet.

Le prix du public récompense Old Boys de Toby Macdonald.

L'acteur britannique Ian Hart, 53 ans, qui a interprété notamment le Docteur Watson dans la série TV Sherlock Holmes ou le professeur Quirrell dans Harry Potter a reçu le Hitchcock d'Honneur.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh

Les + Lus