Saint-Jacut-de-la-Mer : coincées par la marée, 20 personnes âgées récupérées sur l'île des Hébihens

Ce dimanche 5 septembre, les secours ont du intervenir dans l'après-midi pour récupérer un groupe de randonneurs âgés. Ils s'étaient fait surprendre par la marée montante. Une opération qui a mobilisé de nombreux moyens.
L'île des Hébihens (au fond) prolonge la presqu'ile de Saint-Jacut-de-le-Mer à marée basse
L'île des Hébihens (au fond) prolonge la presqu'ile de Saint-Jacut-de-le-Mer à marée basse © T. Peigné - FTV

C'est avec un certain agacement que ce pompier de permanence au Centre opérationnel d'intervention et de secours des Côtes d'Armor nous relaie l'intervention de secours de ce dimanche après-midi.

Vers 16h, les pompiers costarmoricains sont appelés par un groupe de randonneurs, âgés de 60 à 80 ans. Ils se seraient promenés trop longtemps sur l'île des Hébihens, île qui prolonge la presqu'île de Saint-Jacut-de-la-Mer et se sont retrouvés bloqués sur l'île, surpris par la marée montante.

 

Près de 3 heures d'intervention

Pas question bien sûr de laisser ces personnes âgées, pas suffisamment vêtues pour affronter la brume, la nuit et des températures bien plus basses. Les secours ont donc fait appel à des embarcations de pompiers et à la vedette côtière de la gendarmerie maritime de Saint-Malo pour ramener sur le continent ces 20 personnes. Des plaisanciers ont même transbordé certaines randonneurs.

 

"Trop souvent par manque d'anticipation"

Pour le pompier agacé, ce type d'intervention nécessite de nombreux moyens mais pourrait être évité. "C'est récurrent avec l'Ile de Hébihens ou encore l'Ile Renote à Trégastel ou l'Ilot Saint-Michel à Erquy. Et presque à chaque fois, c'est par manque d'anticipation, de sérieux ou encore de prise en compte des horaires de marées, sans prévoir de vêtements au cas où."

Et de rappeler : "A chaque fois que nous sommes mobilisés sur ces interventions, ce sont des personnels non disponibles pour des interventions peut-être plus graves où il peut y avoir des victimes".

La prudence et l'anticipation doit donc être de mise pour les jours à venir surtout que les grandes marées de septembre se dérouleront du mercredi 8 au jeudi 9.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers mer nature littoral aménagement du territoire environnement