Rue de la Soif : ouverture du procès

Publié le Mis à jour le
Écrit par Stephane GRAMMONT

Un jeune homme de 23 ans comparait pour avoir poignardé un étudiant rue Saint-Michel à Rennes.

En janvier 2009 un étudiant en chimie a été mortellement poignardé suite à une rixe. L’auteur présumé des 7 coups de couteau a été arrêté en mars 2010 en Espagne.

C’était en janvier 2009. La rue Saint-Michel, plus célèbre dans la région sous le nom de la « rue de la soif », connaît son animation habituelle : des milliers de jeunes, des rires, de l’alcool. Une rixe éclate au motif futile de l’accès aux toilettes. L’issue sera fatale à un jeune étudiant en chimie : il décèdera après avoir reçu sept coups de couteau.

L’auteur présumé de cette agression comparait à partir de ce mercredi aux Assises d’Ille-et-Vilaine. Cette première journée, consacrée à l’étude de la personnalisé de l’accusé, est traditionnellement celle des procédures. L’avocat des parties civiles a pointé des failles dans l’enquête.

Le 16 janvier 2009, la nuit du meurtre, Christopher Gaulais est identifié sur photo par des témoins de la bagarre. Sans suite.

Un an plus tard, l'enquête patine. C'est alors qu'un ami de Christopher contacte la presse, puis la police, pour le dénoncer… contre 5000 euros.

Le mystérieux informateur est localisé, à Béziers. Dans la foulée, Christopher est interpellé le 24 février 2010 à Barcelone, où il tentait de refaire sa vie.

Le début de l'audience avait permis de mieux cerner la personnalité de Christopher Gaulais, 22 ans. Un accusé qui est arrivé tête basse, avec l'air d'un gamin qui a fait une grosse bêtise. Il a tout de suite demandé pardon à la famille de Mathieu.

Son ex-petite-amie parle d'un garçon calme, mais qui pouvait rapidement devenir agressif. Un garçon emporté par ses mauvaises fréquentations, selon le témoignage de sa mère.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.