Cet article date de plus de 10 ans

Triskalia : la vie empoisonnée

Portrait d'un ancien salarié de Triskalia, qui a peut-être été empoisonné au contact de pesticides.

Il y a quelques jours, lors d'une conférence de presse à Paris le syndicat Solidaires révélait sa dramatique histoire.

Laurent Guillou a passé des années au contact de céréales traitées aux pesticides dans des entrepôts de Plouisy, dans les Côtes d’Armor.

Aujourd'hui il doit vivre avec de lourds désagréments et la peur de la maladie.

Triskalia : la vie empoisonnée

portrait malade pesticide-info2 par france3Bretagne Agriculteurs exploitants, ouvriers agricoles ou toute personne qui utilise des produits phytosanitaires dans le cadre de son travail peuvent aujourd'hui agir en reconnaissance d’une maladie professionnelle devant les Tribunaux des Affaires de Sécurité Sociale.

Maladies professionnelles: la procédure

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives