• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Inondations de juin 2018 : l'état de catastrophe naturelle reconnue dans une cinquantaine de communes en Bretagne

Inondation du coté de Châteaubourg à l'est de Rennes / © France 3 Bretagne - C. Rousseau
Inondation du coté de Châteaubourg à l'est de Rennes / © France 3 Bretagne - C. Rousseau

L'état de catastrophe naturelle a été reconnue dans 865 communes touchées par des inondations et des coulées de boue survenues entre fin mai et début juillet, a annoncé jeudi le ministre de l'Intérieur. Retrouvez la liste des communes bretonnes.

Par Thierry Peigné


L'arrêté, publié ce mercredi 15 août au Journal officiel, a été pris après étude de la commission interministérielle réunie mi-juillet, qui a traité "1 766 demandes communales consécutives à cette série pluvio-orageux".
    
"De manière plus générale, le nombre de demandes communales déposées au titre des inondations et des coulées de boue sur le premier semestre de l'année 2018 est 2,5 fois plus important qu'en 2017" soit 4 410 dossiers de janvier à juillet 2018 contre 1 747 sur la même période en 2017, a précisé Gérard Collomb. 

En Bretagne, une cinquantaine de communes, principalement en Ille-et-Vilaine sont concernés par cette reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle pour les intempéries pluvieuses de fin mai, début juin.

Côtes d'Armor

  • Inondations et coulées de boue du 3 juin 2018 : Plédran.
  • Inondations et coulées de boue du 8 juin 2018 au 9 juin 2018 : Saint-Judoce.


Finistère

  • Inondations et coulées de boue du 8 juin 2018 au 9 juin 2018 : commune de Lopérec.
 

Ille-et-Vilaine

  • Inondations et coulées de boue du 24 mai 2018 au 25 mai 2018 : Gahard.
  • Inondations et coulées de boue du 25 mai 2018 : Le Châtellier.
  • Inondations et coulées de boue du 28 mai 2018 : Gahard, Pacé, Poilley, Saint-Malon-sur-Mel.
  • Inondations et coulées de boue du 28 mai 2018 au 29 mai 2018 : Le Châtellier.
  • Inondations et coulées de boue du 3 juin 2018 au 4 juin 2018 : Bais.
  • Inondations et coulées de boue du 4 juin 2018 : Baulon, Champeaux, La Chapelle-Janson, Chasné-sur-Illet, Châteaubourg, Cornillé, Domalain, Ercé-près-Liffré, Fleurigné, Gosné, Iffendic, Liffré, Montreuil-sous-Pérouse, Saint-Aubin-des-Landes, Saint-Didier.
  • Inondations et coulées de boue du 8 juin 2018 : Miniac-sous-Bécherel, Montfort-sur-Meu, Muel, Saint-Thual.
  • Inondations et coulées de boue du 8 juin 2018 au 9 juin 2018 : Breteil.
  • Inondations et coulées de boue du 8 juin 2018 au 12 juin 2018 : Bédée.
  • Inondations et coulées de boue du 9 juin 2018 : Amanlis, Bais, Bréal-sous-Vitré, Brielles, Domalain, Erbrée, Étrelles, Gennes-sur-Seiche, Louvigné-de-Bais, Le Pertre, Saint-Aubin-des-Landes, Saint-Germain-du-Pinel, Vergéal.
  • Inondations et coulées de boue du 9 juin 2018 au 10 juin 2018 : Cornillé.
  • Inondations et coulées de boue du 9 juin 2018 au 11 juin 2018 : Boistrudan, Montreuil-sous-Pérouse, Torcé.
  • Inondations et coulées de boue du 9 juin 2018 au 12 juin 2018 : Moulins.
  • Inondations et coulées de boue du 10 juin 2018 : La Chapelle-de-Brain.
  • Inondations et coulées de boue du 10 juin 2018 au 13 juin 2018 : Châteaubourg, Piré-sur-Seiche.
  • Inondations et coulées de boue du 11 juin 2018 : Domagné, Saint-Didier, La Selle-Guerchaise.
  • Inondations et coulées de boue du 11 juin 2018 au 12 juin 2018 : Amanlis, Saint-Erblon, Saint-Gonlay.
  • Inondations et coulées de boue du 12 juin 2018 : Châteaugiron.
  • Inondations et coulées de boue du 12 juin 2018 au 13 juin 2018 : Montfort-sur-Meu.
  • Inondations et coulées de boue du 13 juin 2018 : Noyal-sur-Vilaine
 

Aucune commune n'est concernée dans le Morbihan.

Deux communes d'Ille-et-Vilaine ont vu leurs demandes de reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle rejetées par la commission interministérielle. Il s'agit de la demande de Muel pour les inondations et coulées de boue du 11 juin 2018, ainsi que celle de Miniac-sous-Bécherel pour les inondations et coulées de boue du 12 juin 2018. 
 

Indemnisation des sinistrés

L'arrêté précise que "l'état de catastrophe naturelle peut ouvrir droit à la garantie des assurés contre les effets des catastrophes naturelles sur les biens faisant l'objet des contrats d'assurance visés au code des assurances, lorsque les dommages matériels directs qui en résultent ont eu pour cause déterminante l'effet de cet agent naturel et que les mesures habituelles à prendre pour prévenir ces dommages n'ont pu empêcher leur survenance ou n'ont pu être prises".


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Exposition War à la Courrouze

Les + Lus