Jean Rochefort était très attaché à la Bretagne

Jean Rochefort, président du jury du Festival du film britannique de Dinard (octobre 2015) / © Philippe Renault/Maxppp
Jean Rochefort, président du jury du Festival du film britannique de Dinard (octobre 2015) / © Philippe Renault/Maxppp

S'il n'est pas né en Bretagne, il était très attaché à la région. Les parents de Jean Rochefort étaient bretons, son père de Dinan, ville dont il gardait de nombreux souvenirs d'enfant, ainsi que dans la maison familiale de Saint-Lunaire. Et puis il a tourné quelques films marquants dans la région.

Par Krystell Veillard

Des souvenirs d'enfance à Dinan, où il vient chaque été, des souvenirs d'adolescence sur la plage de Saint-Lunaire, où ses parents avaient une maison, et des cadres pour les tournages de films... Jean Rochefort était très lié à la Bretagne, une région qu'il aimait profondément. C'est à Saint-Lunaire qu'il serait monté pour la première fois sur les planches, pour une fête de patronage. C'est là aussi d'ailleurs, que lui vient l'envie de faire du théâtre, poussé par un copain, le fils de la marchande du bazar. Aujourd'hui la ville de Saint-Lunaire a donné son nom au centre culturel.

L'interview du maire de Saint-Lunaire, Michel Penhouët

L'interview de Michel Penhouët, maire de Saint-Lunaire
Interview recueillie par Maxime Guégnard et Jean-Michel Piron

"Ses terres d'enfance"


Il racontait volontier qu'il se sentait chez lui, ici sur cette côte d'Emeraude qu'il aimait tant, "ses terres d'enfance" disait-il. Il avait même un temps acheté une maison dans la région, du côté de Saint-Briac, puis il y est revenu souvent, pour l'équitation, pour la thalasso de Dinard, pour une pièce de théâtre "Heureux", qu'il avait joué aux Jacobins en 2005 à Dinan, et puis encore pour le festival du Film britannique de Dinard en 2015, où on se souvient de sa malice et de son humour.



Jean Rochefort "Heureux" à Dinan
Le 14 avril 2005, Jean Rochefort vient jouer la pièce de théâtre "Heureux" à Dinan

Des films tournés en Bretagne


Et puis Jean Rochefort a tourné de nombreux films dans la région, notamment pour "Que la fête commence" en 1974 de Bertrand Tavernier, dans le Morbihan, les Monts d'Arrée, au château de Tonquédec, pour "Le cavaleur" aussi de Philippe de Broca en 1978 dans le golfe du Morbihan. Il est venu aussi pour "Chère inconnue" de Moshé Mizrahi tourné à Quimper avec Simone Signoret. On peut citer encore "Le crabe tambour", de Pierre Schoendoerffer tourné notamment à Lorient (1977), ce film lui valu d'ailleurs le César du meilleur acteur en 1978. Il a aussi tourné en Bretagne pour "Je suis le seigneur du château" de Régis Warnier, réalisé dans les Côtes-d'Armor en 1989.
Des pages de cinéma, qui nous on marqué, et qui laisseront à jamais le souvenir d'un homme à l'humour très fin, avec un côté nonchalant, qui lui conférait beaucoup de charme, comme le décrit l’écrivain Jean-Loup Dabadie "Jean c’était la classe, un homme élégant dans sa façon de jouer, d’être, de rire avec vous, de rêver avec vous. C’était un homme qui mettait le monde à distance. S’il montait à cheval, c’était pour prendre de la hauteur. »


"Que la fête commence"
Tournage du film "Que la fête commence" 31 mars 1975


Extrait du Journal régional de ce 9 octobre 2017, présenté par Eric Pinault

Extrait du JT 9/10/17 : l'Hommage à Jean Rochefort
Extrait du Journal régional de ce 9 octobre 2017, présenté par Eric Pinault - Invité : Hussam Hindi, directeur du festival du film britannique de Dinard - Interview de Patrice Leconte, réalisateur, scénariste et metteur en scène


 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Le tout nouveau chargeur de Cristec

Près de chez vous

Les + Lus