Jean-Yves Le Drian annonce quitter le Parti socialiste

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thierry Peigné .

Le Breton Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires étrangères, a annoncé jeudi qu'il quittait le Parti socialiste, à quelques jours de l'élection d'un nouveau dirigeant à la tête du PS les 15 et 29 mars.

"Le responsable du PS aujourd'hui, monsieur Rachid Temal, a déclaré il y a peu de temps 'aucun ministre ne pourra voter'. Il a déclaré 'il n'y a aucun socialiste au gouvernement' donc j'en prends acte, c'est-à-dire que je me retire du Parti socialiste", a déclaré l'ancien ministre de François Hollande sur Cnews, invité politique de la Matinale de Jean-Pierre Elkabbach.



Je me retire avec à la fois beaucoup d'émotion, ça fait 44 ans que j'en suis membre, avec aussi beaucoup de fierté (...) et déception.



Dans la majorité présidentielle mais pas LREM

Le ministre a précisé toutefois qu'il ne rejoignait pas La République en Marche (LREM) d'Emmanuel Macron"Je suis dans la majorité présidentielle. J'ai compris que les socialistes étaient désormais totalement dans l'opposition. Je le regrette et je maintiens mon parcours. Je suis cohérent avec tout ce que j'ai fait depuis que je suis rentré au Parti socialiste", a-t-il assuré.



Jean-Yves Le Drian a fait également part de sa "déception" en observant qu'en Allemagne "près de 70% des socialistes" sont décidés à participer au "gouvernement de compromis" avec Angela Merkel alors qu'en France, le Parti socialiste "se repli(e) dans une opposition sectaire et stérile". "Oui c'est de la déception, mais en même temps je suis déterminé, je suis dans la logique de mon engagement depuis 1974 et j'estime aujourd'hui que la manière d'avancer vers l'Europe, la manière de transformer notre pays, c'est auprès d'Emmanuel Macron qu'il faut le faire et je regrette que le Parti socialiste se replie aujourd'hui dans des convictions qui sont à mon sens dépassées", a-t-il ajouté.





44 ans d'engagement au Parti Socialiste

Jean-Yves Le Drian était un des deux seuls poids-lourds issus du PS au sein du gouvernement d'Edouard Philippe, avec le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. Ministre de la Défense sous le mandat de François Hollande, Jean-Yves Le Drian avait choisi de rester au gouvernement à l'arrivée au pouvoir d'Emmanuel Macron, rejoignant le quai d'Orsay. Sous l'étiquette rose, le Lorientais a été notamment maire de sa ville natale de 1981 à 1998 puis président du conseil régional de Bretagne entre 2004 à 2012 et 2015 à 2017.



L'annonce du retrait de Jean-Yves Le Drian du Parti Socialiste n'est pas vraiment une surprise. Cela fait en effet déjà un moment que cet ancien "éléphant" socialiste est de plus en plus "En Marche". Retour sur son engagement politique .


Cette annonce intervient au lendemain du débat sur LCI entre les quatre candidats au poste de premier secrétaire du Parti socialiste. Les militants du parti sont appelés à se prononcer les 15 et 29 mars prochain pour élire leur nouveau chef de file.



Une annonce alors que, selon Mediapart, les services diplomatiques auraient favorisé l'intégration hors délais de deux petits-enfants du ministre des Affaires étrangères au lycée français de Barcelone. Des "stupidités" dénoncées par le ministre et son cabinet.



Passe-droit scolaire pour les petits-enfants de Le Drian : le ministre dément des "stupidités"

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité