Jiu-Jitsu brésilien : le rennais Willy Sirope sacré champion du monde

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emilie Colin .

Le Rennais Willy Sirope est devenu le champion du monde de Jiu-Jitsu brésilien dans la catégorie des - de 69 kilos. Les mondiaux ont lieu jusqu'au 26 avril à Abu Dhabi. 



Willy Sirope sacré champion du monde de Jiu-Jitsu brésilien. L'annonce a été faite par l'Union sportive de Rennes (USR) dont il est l'un des entraîneurs. L'athlète participait aux mondiaux à Abu Dhabi et l'a emporté dans la catégorie des - de 69 kilos. Après avoir combattu Aidar Tuleibayev (Kazakhstan), il s'est imposé en finale contre l'Irlandais Irisney Cezario Barbosa de Lima.



"Il a du mal à réaliser" indique un membre de l'USR. 

  

Avec cette victoire, Willy Sirope âgé de 35 ans complète un beau palmarès : champion de France en 2015, champion d'Europe en 2015, médaillé d'or à l'Open de Londres en 2016 et, médaillé de bronze aux championnats d'Europe de Lisbonne dans la catégorie des ceintures violettes de moins de 76kg. 

 

C'est très technique, très physique, avec beaucoup de mouvements. Le plus petit peut battre le plus grand.



C'est son frère qui lui a fait découvrir cet art martial, auquel il a tout de suite accroché. 



"J’ai du mal à y croire en fait ! Je réaliserai vraiment quand je rentrerai à Rennes"



Joint par mail, Willy Sirope savoure cette victoire. "Ce qui m’a fait gagner ? Ma persévérance qui est une des clés principales de la réussite en sport et ailleurs aussi. Il y a aussi la discipline que je me suis imposé depuis de nombreuses années , mon mental , ma volonté d’aller chercher cette médaille. C’était mon objectif et je voulais m’y tenir !" 



Entraîneur et coach sur Rennes et Saint-Lô, référent technique nationale FSGT (Fédération sportive et gymnique du travail), il ambitionne toujours de devenir professionnel : "depuis plus de deux ans, j’ai formalisé tous mes diplômes pour construire mon parcours et mon avenir. J’enseigne dans deux structures mais je n’en vis toujours pas malheureusement." souligne-t-il. 

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité