La tempête arrive ce dimanche soir par la Bretagne

Météo France a placé tous les départements bretons comme 12 autres en vigilance orange au phénomène de vagues-submersion. Le Finistère et les Côtes-d'Armor sont également en alerte orange pour les vents violents. La prudence est de mise. La carte des vents en direct.

Par Thierry Peigné

Le site de Météo France alerte sur son site d'une tempête à partir de ce dimanche soir. Elle arrivera par la Bretagne, avant de balayer le nord du pays dans la journée de lundi. Dans son bulletin de 16h ce dimanche, Météo France place la Bretagne en vigilance orange ainsi que 12 autres départements.
Les 4 départements bretons placés en vigilance orange au phénomène de vagues-submersion / © Capture écran Météo France
Les 4 départements bretons placés en vigilance orange au phénomène de vagues-submersion / © Capture écran Météo France
Dans un contexte de forts coefficients de marée, le danger lié aux très puissantes vagues s’annonce particulièrement élevé sur le littoral atlantique du Finistère et du Morbihan, notamment lors de la pleine mer de la fin de nuit prochaine .

Des vents violents

Les météorologues précisent que sans être exceptionnelles, les rafales de vent de sud-ouest dépasseront fréquemment 90 km/h dans l'intérieur des terres et 110/120 km/h en bord de mer, de la Bretagne au Pas de Calais. Suivez par cette carte animée, l'évolution des vents en direct.

Une nuit très agitée

Ce dimanche après-midi, le ciel va progressivement devenir très nuageux à couvert avec des pluies fréquentes qui vont toucher tout d'abord le Finistère. Ces averses continues auront déjà gagné une bonne partie de la Bretagne à la tombée de la  nuit. 

Cette nuit, les pluies seront accompagnées d'un vent fort avec des rafales jusqu’à  80 à 90 km/h dans les terres de 100 à 110 km/h vers la côte. En seconde partie de nuit, le temps devient plus changeant avec des averses et quelques courtes accalmies mais le vent de sud-ouest à ouest reste fort.


Le plus fort de la tempête lundi matin

Carte météo Bretagne lundi 8 février / © Capture écran Météo France
Carte météo Bretagne lundi 8 février / © Capture écran Météo France

C'est ce lundi matin que les intempéries seront les plus mauvaises. Les averses présenteront parfois du grésil, et le risque de vagues-submersion sera à son apogée sur le littoral. La préfecture de région précise dans un bulletin d'alerte que :

"Les rafales maximales auront lieu entre 03 et 14 heures lundi; elles seront puissantes et irrégulières. Les valeurs maximales atteindront 120 à 130 km/h sur le littoral exposé au vent d'ouest, ponctuellement 140 km/h sur les caps. Dans les régions intérieures les rafales maximales atteindront 100 à 110 km/h ponctuellement 120 km/h dans les secteurs assez proches du littoral".


Le vent commencera à faiblir en cours d'après-midi. 

Des hauteurs de vague "remarquables"

En mer, au cours du développement de la tempête, les vagues vont s'amplifier progressivement lundi sur le littoral Atlantique et de la Manche pour "atteindre des hauteurs remarquables" précise la préfecture de région.
Hauteur des vagues attendues au large de la Bretagne ce lundi 8 février 2016 à 16h / © Carte site previmer.org
Hauteur des vagues attendues au large de la Bretagne ce lundi 8 février 2016 à 16h / © Carte site previmer.org
De plus, ce vent fort provoque une surélévation du niveau de la mer avec un coefficient de marée de 90 pour la pleine mer de lundi matin et 96 pour lundi soir. La période critique sera du lundi 3h du matin jusqu'à 20h au moins avec des pics lors de la pleine mer vers 5h et 17h. La conjonction de ces niveaux marins élevés et de ces fortes vagues risque d'engendrer, à ces moments là des submersions sur le littoral breton exposé.

Prévision des hauteurs de houle pour les jours à venir :


Conseils de prudence

La préfecture de région rappelle les conseils de comportement à adopter lors d'un tel épisode de tempête :

Pour le phénomène de vagues-Submersion (Orange) :
Consignes générales :
- Tenez-vous au courant de l'évolution de la situation en écoutant les informations diffusées dans les médias. Evitez de circuler en bord de mer.
- Si nécessaire, circulez avec précaution en limitant votre vitesse et ne vous engagez pas sur les routes exposées à la houle ou déjà inondées.

Habitants du bord de mer :
- Fermez les portes, fenêtres et volets en front de mer.
- Protégez vos biens susceptibles d'être endommagés par la montée des eaux ou emportés par les vagues.
- Surveillez la montée des eaux.

Plaisanciers :
- Ne prenez pas la mer.
- Ne pratiquez pas de sport nautique.
- Avant l'épisode, vérifiez l'amarrage de votre navire et l'arrimage du matériel à bord, et ne restez pas à bord.

Professionnels de la mer :
- Evitez de prendre la mer.
- Soyez prudents, si vous devez sortir.
- A bord, portez vos équipements de sécurité (gilets,..).
- Avant l'épisode, vérifiez l'amarrage de votre navire et l'arrimage du matériel à bord, et évitez de rester à bord.

Baigneurs, plongeurs, pêcheurs ou promeneurs :
- Ne vous mettez pas à l'eau, ne vous baignez pas.
- Ne pratiquez pas d'activité nautique de loisirs.
- Soyez particulièrement vigilants, ne vous approchez pas du bord de l'eau même d'un point surélevé (plage, falaise).
- Eloignez-vous des ouvrages exposés aux vagues (jetées portuaires, épis, fronts de mer).

Pour le phénomène de vent violent (Orange) :
- Limitez vos déplacements. Limitez votre vitesse sur route et autoroute, en particulier si vous conduisez un véhicule ou attelage sensible aux effets du vent.
- Ne vous promenez pas en forêt [et sur le littoral].
- En ville, soyez vigilants face aux chutes possibles d'objets divers.
- N'intervenez pas sur les toitures et ne touchez en aucun cas à des fils électriques tombés au sol.
- Rangez ou fixez les objets sensibles aux effets du vent ou susceptibles d'être endommagés.
- Installez impérativement les groupes électrogènes à l'extérieur des bâtiments.

A lire aussi

Sur le même sujet

Algues vertes : le décès de Thierry Morfoisse reconnu comme accident du travail

Les + Lus