• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ligue Europa : Arsenal - Rennes “On vient pour marquer, on va jouer notre match pleinement”

Julien Stéphan lors de la conférence de presse à Londres, avant le match contre Arsenal / © G. Le Morvan
Julien Stéphan lors de la conférence de presse à Londres, avant le match contre Arsenal / © G. Le Morvan

Les Rennais, portés par Hatem Ben Arfa, sont attendus à Londres ce jeudi pour valider face à Arsenal leur ticket pour les quarts de finale de la Ligue Europa. L'équipe vient en conquérant. 

Par E.C avec AFP


Transfiguré depuis l'arrivée sur le banc de Julien Stephan, le club breton a obtenu une renversante victoire 3-1 au Roazhon Park à l'aller, résultat inédit à domicile face aux Gunners pour un club français. Il s'agira donc de prouver à l'Europe que cela n'avait rien d'un accident et que Rennes a bien pris une nouvelle dimension, au point d'obtenir un billet historique pour les quarts de finale.


"On vient pour marquer"


Lors de la conférence de presse d'avant match, Julien Stéphan, l'entraîneur l'a martelé : "On y va avec confiance et conquérants. On vient pour marquer, pour jouer notre match pleinement".  Sa formation a du caractère, revenue d'une situation quasiment désespérée en poule, lorsqu'elle n'avait que 3 points après 4 journées. Les Bretons, remis dans le droit chemin par un changement d'entraîneur - Stéphan à la place de Sabri Lamouchi - ont depuis enregistré 4 victoires et 1 nul, marquant 12 buts pour 5 encaissés.

Côté atouts, l'équipe de Julien Stéphan est portée par l'avantage de l'aller (3-1). Pour le reste, il n'y a que des obstacles. D'abord une inversion du calendrier après le tirage qui fait que Rennes, initialement équipe receveuse au retour, doit franchir la Manche au retour. Et ensuite, il y a Alexandre Lacazette, attaquant d'Arsenal, dont la suspension a été réduite en appel et qui pourra finalement jouer, ce qui n'a pas manqué de faire réagir.
 

"Je veux seulement jouer le meilleur match possible. Ils nous ont battus et nous voudrons montrer que ça peut être différent", répond de son côté Unai Emery. Un calme olympien pour l'ancien entraîneur du Paris SG et d'Hatem Ben Arfa qui mènera l'attaque rouge et noire. Emery subirait pourtant un échec retentissant.
 

Le Stade rennais compter sur près de 6 000 spectateurs qui se sont arrachées les places dans le parcage visiteur et qui mettront l'ambiance en ville et dans les tribunes, comme ils l'ont fait à Séville.
 

"On est convaincus qu'ils vont nous donner de l'énergie, de la force", assure Stephan. À Rennes de leur offrir du rêve en retour. 


Revoir la conférence de presse en intégralité

 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Eugénie Le sommer, star bretonne du foot

Les + Lus