Locmaria-Plouzané (29) : les plages interdites à cause des physalies

Physalies baie des trépassés / © Pauline Horellou
Physalies baie des trépassés / © Pauline Horellou

En raison de la présence de physalies, cet animal marin dangereux pour l'homme, la mairie de Locmaria-Plouzané a pris un arrêté interdisant l'accès et la baignade à toutes les plages de la commune.

Par Sylvaine Salliou

Il est interdit de se rendre sur les plages de Porsmilin, Portez et Trégana et sur les grèves de Déolen et Dalbosc jusqu'à nouvel ordre. La mairie de Locmaria-PLouzané a pris un arrêté en raison de la présence de physalies. 

Cet animal marin est dangereux

Les physalies, plus communément appelées "Galères portugaises", font partie de la famille des "siphonophores", appartenant au zooplancton. Elles sont composées d'un flotteur translucide gonflé de gaz et de fins tentacules.

Elles ont l'habitude d'évoluer dans les eaux chaudes, mais il n'est pas rare qu'emportées par les courants, elles s'échouent sur nos côtes. Les physalies présentent un véritable danger pour l'homme. Même mortes et échouées sur la plage, elles restent très urticantes. Il ne faut surtout pas les toucher car elle provoque des brûlures, de la fièvre, des crampes, des vomissements ou encore une perte de connaissance.

A lire aussi

Sur le même sujet

Brest : sept ministres dont Édouard Philippe attendus ce vendredi

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne