Lutte contre le cancer : 40 ans après la victoire d’Hinault sur Paris/Roubaix, une œuvre mise aux enchères   

En avril 1981, Bernard Hinault remportait Paris/Roubaix. 40 ans après, une oeuvre célébrant sa victoire est mise aux enchères au profit de la lutte contre le cancer. Un don de l’illustrateur Greg à l’association bretonne Souffles d’Espoir, dont Hinault est le parrain.

 

Pour les 40 ans de la victoire de Bernard Hinault sur Paris-Roubaix, un tableau de l'illustrateur Greg aux enchères pour la lutte contre le cancer
Pour les 40 ans de la victoire de Bernard Hinault sur Paris-Roubaix, un tableau de l'illustrateur Greg aux enchères pour la lutte contre le cancer © Greg

Le 12 avril 1981, Bernard Hinault s'imposait sur le Vélodrome de Roubaix. 40 ans après, une tableau sur toile célébrant la victoire du Breton va être mis aux enchères au profit de la lutte contre le cancer.  

C'est l’artiste illustrateur Greg qui l'a offert à l’association Souffles D’EspoirCLC, dont Bernard Hinault est le parrain. Les fonds seront reversés au Centre Eugène-Marquis de Rennes.

 

L'illustrateur Greg : "Hinault, c'était Alaphilippe puissance 10"

 

"En tant qu'illustrateur sportif, raconte Greg, je m'intéresse un peu à tout, avec une prédilection pour le foot et le vélo. Mais parmi les champions, j'ai une passion pour Hinault. Il a marqué mon enfance."

"Quand il a gagné Paris-Roubaix, j'avais 10 ans, j'étais devant ma télé. Et le final sur le Vélodrome était incroyable. Il faut comprendre qu'à l'époque, Hinault, c'était Alaphilippe puissance 10. Il gagnait le Tour, les classiques, il était champion du monde." 

"Chaque année, j'offre une oeuvre à l'association Souffles d'Espoir dont il est le parrain. C'est une façon de le remercier." 
 

Souffles d'Espoir contre le cancer : 200 000 euros récoltés depuis 10 ans 

L'association Souffles d'Espoir a été créée il y a 10 ans à Dinan par Christophe Lefort, un ancien coureur, dont le père avait été soigné et sauvé par le Centre de lutte contre le cancer Eugène Marquis, à Rennes. 

"J'étais copain avec les fils d'Hinault. Mais jamais je n'aurais osé demander quelque chose à Bernard, qui était resté mon idole."

"Et puis un jour, Mickaël m'a dit : "T'as vu ? Voeckler a vendu aux enchères l'un de ses maillots 800 euros, pour la bonne cause. On devrait faire la même chose avec ceux du Paternel. Et Hinault a dit oui. A condition de savoir où allait l'argent. Et il est devenu notre parrain."

Depuis, grâce notamment aux maillots du Blaireau et de bien d'autres coureurs, l'association a récolté près de 200.000 euros. Sur la route, une équipe cycliste composée d'anciens coureurs chevronnés comme Fabien Schmidt, Manuel Michot, Guillaume Le Floch ou Serge Bodin, porte aussi ses couleurs. Et contribue à véhiculer ses valeurs. 

 

Mise aux enchères vendredi 16 avril

L'oeuvre de Greg célébrant la victoire d'Hinault en 81, est un tableau sur toile d'1m80 sur 1m20. Dédicacée par Bernard Hinault et l'artiste, elle sera délivrée avec un certificat d'authenticité. Et présentée à la vente le vendredi 16 avril 2021 à partir de 20 heures, via le site www.soufflesdespoirclc.com et la plateforme eBay. 

Mise à prix 300 euros. Et beaucoup plus si affinités.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cancer santé société cyclisme sport art culture histoire