En manque cruel de pommes, les cidriculteurs appellent les particuliers à l'aide

© La Voix du Nord / MaxPPP
© La Voix du Nord / MaxPPP

La récolte de pommes est mauvaise cette année. Les producteurs de cidre ont lancé un appel à destination des propriétaires de vergers pour combler leur manque.

Par Baptiste Galmiche

C'est un appel à l'aide unique en son genre. La filière cidricole bretonne et de Loire-Atlantique appelle les propriétaires de vergers à l'aide.

La cause de leur mal : la météo. "Sur le port du Golfe du Morbihan, les pommiers fleurissent normalement le 15 mai. Là, ça s'est fait le 20 avril. Et fin avril, on a eu deux épisodes de gel en pleine période de floraison. Les fleurs ont brûlé pour la plupart : on n'avait plus de fruits", lance, dépité, Nicolas Poirier, producteur et transformateur et président de la Maison cidricole de Bretagne.

Conséquence catastrophique pour Nicolas : il a perdu les deux tiers de sa production, passant de 150 t à 50 t de pommes. "La perte dépend des exploitations. Certains en ont perdu 100 % ! Le secteur le plus touché se situe à l'intérieur du triangle Quimper-Dol-Nantes", affirme-t-il.

Appel à l'aide


Un appel a été lancé à destination des particuliers afin d'aider la filière. Pour Dominique Biche, de la Chambre d'agriculture de Bretagne, il était nécessaire de créer un dispositif de soutien. "Je mets en relation les particuliers et les producteurs dans un rayon de 5 à 10 km", lance-t-il.

"Certains particuliers laissent pourrir leurs pommes à cidre. Ce sont souvent des arbres hérités de familles qui produisaient du cidre", remarque Nicolas Poirier. Dominique Biche affirme que quelques jours après le lancement de ce dispositif, "au moins huit personnes" l'ont déjà contacté, "proposant de vendre aux producteurs entre 500 kg et 6 t". 

La Maison Cidricole de Bretagne a par ailleurs demandé, en avril dernier, le classement en calamité agricole dans les départements bretons et en Loire-Atlantique. La réponse leur sera donnée en novembre ou en décembre, au moment du relevé des tonnages. Cela permettrait aux producteurs de prétendre à une indemnité.

► Revoir le reportage de Fabrice Leroy et Catherine Bazille :
Coup de froid sur la production de pommes
Suite aux coups de froid du printemps dernier, les rendements s'annoncent aujourd'hui plus faibles dans les vergers. Reportage autour de la récolte des pommes à cidre, du côté de Lamballe. Intervient dans ce reportage : Benjamin Benoit, producteur de cidre. - France 3 Bretagne - Fabrice Leroy et Catherine Bazille

 

Sur le même sujet

Inès Lorans, lauréate du concours Voix Nouvelles

Près de chez vous

Les + Lus