Cache d'armes à Beignon : l'un des suspects est fonctionnaire de police

Le hangar à Beignon où a été découvert un stock d'armes / © S. Izad - France 3 Bretagne
Le hangar à Beignon où a été découvert un stock d'armes / © S. Izad - France 3 Bretagne

Deux hommes ont été mis en examen après la découverte d'une cache d'armes dans un hangar, à Beignon. L'un des suspects est fonctionnaire de police. Il a été placé sous contrôle judiciaire avec une interdiction d'exercice professionnelle. 

Par E.C


Deux suspects ont été mis en examen après la découverte d'un "stock significatif d'armes de divers calibres et de munitions" à Beignon (Morbihan) la semaine dernière, a-t-on appris mardi auprès du parquet de Rennes. "Une information judiciaire pour infractions à la législation sur les armes et association de malfaiteurs a été ouverte auprès d'un juge d'instruction de Rennes", a indiqué Philippe Astruc, procureur de Rennes. 
 

"Deux personnes domiciliées en Ille-et-Vilaine ont été mises en examen et placées sous contrôle judiciaire. La piste terroriste est totalement exclue", a-t-il ajouté dans un courriel. 


Un fonctionnaire de police impliqué


Un fonctionnaire de police rennais est impliqué confirme le parquet. Une perquisition a eu lieu dans les locaux de la police de Rennes, menée par l'IGPN (Inspection générale de la police nationale). L'homme d'une cinquantaine d'années est soupçonné d'avoir détourné des armes saisies par la police qui devaient être détruites. Il est placé sous contrôle judiciaire avec une interdiction d'exercice professionnelle.

L'enquête suit son cours. Selon le procureur "Le juge d'instruction poursuit ses investigations pour déterminer l'origine de ces armes". 
    
 

A lire aussi

Sur le même sujet

La Lorientaise 2019 : l'échauffement avant le départ

Les + Lus