Croix de Ploërmel : la solution du déplacement du monument se précise

La statue de Jean-Paul II à Ploërmel, dans le Morbihan / © AFP/DAMIEN MEYER
La statue de Jean-Paul II à Ploërmel, dans le Morbihan / © AFP/DAMIEN MEYER

Dans le dossier épineux de la croix de la statue Jean-Paul II à Ploërmel dans le Morbihan, les négociations entre la mairie et l'évêché vont bon train. On s'oriente vers la solution du déplacement de la statue dans les mois à venir. 

Par Thierry Peigné

Le maire de Ploermel le sait bien, le temps presse. La commune a six mois, à compter du 25 octobre, date du jugement du Conseil d'État pour appliquer la loi et enlever la croix monumentale qui se situe sur une place publique, ceci au nom de la loi de 1905 de séparation des Églises et de l'État.

Installé sur un parking de Ploërmel dans le Morbihan, le monument, qui culmine à 7,50 mètres de haut, a été contesté avant même son édification en décembre 2006. La décision rendue dernièrement par le Conseil d'État n'a fait que susciter une nouvelle vague de protestations sur les réseaux sociaux et au sein des partis politiques.

Une solution avec l'évêché

Suite à cette nouvelle polémique, le maire (LR) de Ploërmel, Patrick Le Diffon, avait rapidement précisé "vouloir gérer cette problématique dans le calme et la sérénité". Depuis plusieurs semaines, il planche avec l'évêché de Vannes à différents scénarios pour résoudre le problème.

Ce lundi 4 décembre, le premier magistrat de cette ville de 9 000 habitants nous a confié que la solution du déplacement de la croix dans un espace privé était sur le point d'aboutir. La statue serait ainsi déplacée de plusieurs dizaines de mètres pour la placer sur le terrain du collège privé catholique Le Sacré-Coeur, qui jouxte la place sur laquelle elle se situe actuellement.

Des démarches administratives indispensables

Si le choix du déplacement de la statue semble arrêté, il reste néanmoins quelques démarches administratives à accomplir pour boucler le transfert : "une estimation par les Domaines, une décision du conseil municipal et un permis de construire à délivrer, validé au préalable par les Bâtiments de France" explique Patrick Le Diffon.

Le déplacement de la statue ne devrait pas intervenir avant le mois de février.

A lire aussi

Sur le même sujet

Le tout nouveau chargeur de Cristec

Près de chez vous

Les + Lus