• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Départementales: le tour des départements bretons en un clin d'oeil

Dans un bureau de vote / © ALAIN JOCARD / AFP
Dans un bureau de vote / © ALAIN JOCARD / AFP

Le département du Morbihan restera à droite, l'Ille-et-Vilaine et le Finistère resteront sans doute en rose, mais en Ille-et-Vilaine, la gauche devra résister à la poussée de la droite. Dans 11 cantons, le FN se maintient pour le second tour.

Par Stéphane Grammont

Morbihan : toujours à droite

A l'image d'un François Goulard, à qui il a manqué 70 voix pour être réélu au 1er tour, la droite sort largement gagnante ce 21 mars. A Lanester et à Ploërmel, la droite et l'extrême droite s'affronteront au 2ème tour.

56: là où le FN est présent au second tour / ©
56: là où le FN est présent au second tour / ©

La gauche est présente dans une dizaine de cantons.

56: là où la gauche ne se qualifie pas au second tour / ©
56: là où la gauche ne se qualifie pas au second tour / ©


Ille-et-Vilaine : ça pousse à droite, mais pas à l'extrême-droite

Isabelle le Callennec, chef de file de l'UMP/UDI, est élue au 1er tour dans son canton de Vitré. Ce sera la seule candidate élue au 1er tour.A Fougères, le secrétaire départemental du FN, Gilles Pennelle, lui, n'est pas qualifié. L'extrême droite n'a pas effectué, dans ces cantons ruraux d'Ille-et-Vilaine, la poussée escomptée, mais elle est toutefois présente dans un duel à Bain-de-Bretagne (35), Guichen (35), Dol-de-Bretagne (35) et Montfort-sur-Meu (35) et la Guerche-de-Bretagne. 

35: là où le FN est présent au second tour / ©
35: là où le FN est présent au second tour / ©

Il y aura beaucoup de duels droite-gauche en Ille-et-Vilaine, avec dans la majorité des cas, un ballottage favorable à la gauche. Le groupe PS-PRG est en bonne position pour conserver la majorité au Département. EELV sera présent au second tour dans un canton, celui de Saint-Malo dans lequel, alliés au PS, ils arrivent en tête.

Côtes d'Armor : la gauche bousculée dans son fief

La gauche, historiquement implantée dans les Côtes-d'Armor, se trouve malmenée après ce premier tour. Vincent Le Meaux, chef de file des socialistes est bien placé pour dimanche, mais n'a pas été élu dès le premier tour. "L'enjeu du second tour, c'est le rassemblement" a-t-il résumé. Seuls deux candidats ont été élus dès le premier tour, Christian Coail et Claudine Guillou, à Callac, élus socialistes. A droite, le chef de file député UMP Alain Cadec, est en ballotage à Plérin.

Vincent Le Meaux


Le Front national lui se maintient dans un seul canton dans le département, celui de Broons où il y aura une triangulaire.

29: là où le FN est présent au second tour / ©
29: là où le FN est présent au second tour / ©


Finistère : léger rééquilibrage droite-gauche

Dans le Finistère, la gauche fait mieux que résister, mais la droite progresse, notamment à Brest, fief de Bernadette Malgorn, chef de file de l'UMP-UDI pour le département. Le Front national se maintient dans un seul canton, Plouzané. 

Bernadette Malgorn


Tous les résultats

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus