Des crapauds et des tritons stoppent le chantier de la plus grande ferme photovoltaïque de Bretagne

Publié le
Écrit par Quentin Cezard et Emilie Colin
Le crapaud commun est l'espèce de crapauds la plus répandue en Europe, une espèce protégée par la loi française depuis 2007
Le crapaud commun est l'espèce de crapauds la plus répandue en Europe, une espèce protégée par la loi française depuis 2007 © SIMON LUC / MAXPPP

Dans le Morbihan, le chantier de la plus grande ferme solaire bretonne est à l'arrêt. En cause, la présence du crapaud commun et du triton marbré, des espèces protégées.

Le chantier de la plus grande ferme solaire de Bretagne est interrompu depuis mi-novembre. A cheval sur deux communes, Radenac et Pleugriffet, étalé sur 18 hectares de terres non agricoles, des anciennes sablières, il doit accueillir près de 40 000 panneaux photovoltaïques qui permettront d'alimenter 7 000 foyers. Le projet court depuis dix ans. L'infrastructure devait être mise en service d'ici à la fin de l'année.

Des amphibiens sur le site

Il ne reste à poser que les panneaux solaires et opérer le raccordement au réseau.  Sauf que pour l'instant, le chantier est à l'arrêt. "On a trouvé des crapauds communs et des tritons marbrés sur le site", explique Bernard Lebreton, maire de Radenac et président de Pontivy Communauté. "Pour terminer les travaux, nous devons faire venir des engins assez lourds qui risquent d'écraser les batraciens". 

Les travaux sont interrompus jusqu'à nouvel ordre sur décision préfectorale, le temps d'obtenir le feu vert de la Commission scientifique régionale du patrimoine naturel en lien avec l'Office français de la biodiversité. Le maire reste confiant : "On a bon espoir que ça se solutionne au niveau la préfecture et que les travaux reprennent en début d'année prochaine, au moment de la période hivernale et avant le printemps et la période de reproduction des crapauds communs.

Quand on produit de l'énergie renouvelable, on protège aussi la biodiversité. Il faut faire le bilan bénéfices / coûts. On protège bien plus d'animaux en luttant contre le réchauffement climatique.

Bernard Lebreton - Maire de Radenac

Le maire ne cache pas sa surprise. "On pensait être dans les clous. On avait regardé les impacts sur la biodiversité de près." Cette suspension du chantier l'a donc étonné surtout que "les travaux restants sont beaucoup moins impactants que les travaux précédents". 

"Le crapaud commun et le triton marbré sont des espèces protégés mais elles sont assez communes, relève Bernard Lebreton, le maire de Radenac. On en trouve dans tous nos jardins !" Bernard Lebreton juge qu'il est primordial de mettre en service cette ferme photovoltaïque pour lutter contre le réchauffement climatique et ainsi protéger la biodiversité. 

Les batraciens font souvent parler d'eux dans l'actualité. Comme sur cette route de Lamballe qui a fermé définitivement pour protéger des amphibiens protégés. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.