Harcèlement au travail : les entreprises veulent savoir

Illustration harcèlement PhotoPQR L'Alsace T Gachon / © PhotoPQR L'Alsace T Gachon
Illustration harcèlement PhotoPQR L'Alsace T Gachon / © PhotoPQR L'Alsace T Gachon

La Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes a lieu samedi. Dans les violences ordinaires, on trouve notamment le harcèlement au travail. Une ligne dédiée vient d'ouvrir à Larmor-plage. Cette plateforme téléphonique est réclamée par les entreprises elles-mêmes. 

Par M. Thiébaut

Elle a été promue par l'ONU il y a 18 ans, mais elle aura cette année un écho particulier dans les pays occidentaux. La journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes pourrait bien avoir plus de retentissement qu'à l'accoutumé, à la suite de l'onde de choc du scandale Weinstein.

Sur la question du harcèlement sur le lieu de travail, une société, basée à Larmor-plage, propose désormais ses services aux entreprises pour accueillir la parole de leurs salariés: un numéro vert qui les met en relation avec des psychologues. Des entreprises, réparties sur tout le territoire français, ont souhaité souscrire ce service. "Parce que les chefs d'entreprise veulent savoir ce qu'il se passe chez eux", affirme Jean-Pierre Camard, le PDG de Pros-consulte.

Sifflée par les collègues masculins 


Une DRH trentenaire qui se fait siffler par ses collaborateurs masculins chaque matin à son arrivée au travail, des remarques sur le décoltée d'une salariée, d'autre sur l'humeur d'une collègue supposée liée "à ses ragnagnas", ce sont souvent des actes et des paroles déplacées dont témoignent les appels au numéro vert de la société Pros-consulte. Cette dernière propose à ses clients, une cinquantaine d'entreprises et administrations, un numéro commençant par 0805. Avec ce numéro, différent pour chaque entreprise, les salariés peuvent appeler la plateforme, et être aussitôt mis en relation avec un ou une psychologue. Des psychologues libéraux installés un peu partout en France, et qui répondent aux appels du numéro vert, entre deux consultations à leur cabinet. 


Sexisme ordinaire et gestes déplacés


Au final, selon le dirigeant de Pros-consulte, la plupart des appels au numéro vert signalent des paroles sexistes et des gestes déplacés. Dans certains cas, les psychologues consultés suggèrent au salarié(e) de déposer plainte. 

Mais attention, nous, on ne balance personne, prévient Jean-Pierre Camard.


Les entreprises qui ont souscrit le numéro vert, recevront mi-janvier un bilan detaillé, mais anonyme, des appels reçus. Invitant ainsi les cadres dirigeants à rappeler les règles en matière de comportement sur le lieu de travail.


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus