A Lanester, un homme tué dans une altercation liée au trafic de stupéfiant

Blessée au thorax dans une bagarre sur fond de trafic de stupéfiant ce 12 novembre à Lanester dans le Morbihan, la victime n'a pas survécu. Un homme a été mis en examen pour meurtre.

Il était environ 23h45 ce 12 novembre 2021 quand un équipage de la police de Lorient, a eu l'oeil attiré au niveau d’un rond-point de Lanester, oar un individu qui en aidait un autre, en le portant à bout de bras, pour le placer dans un véhicule. Un troisième arrivait en courant sur les lieux, très agité et visiblement en état d’ivresse.

Constatant que l'homme transporté dans la voiture présentait une plaie importante au thorax, les policiers ont alerté les secours.

En dépit des tentatives de réanimation, l’état de la victime, en fait grièvement blessée, s'est dégradé et elle est décédée vers 3 heures, au centre hospitalier de Lorient.

Un contentieux lié au trafic de stupéfiant

Les investigations, menées en flagrance, "montraient que cette victime avait un contentieux préexistant, a priori sur fond de trafic de stupéfiants, avec deux individus avec lesquels un rendez-vous avait apparemment dégénéré." déclare le procureur de la République de Lorient Stéphane Kellenberger.

Les investigations médico-légales et l'autopsie réalisées ce lundi 15 novembre établissent que la victime est décédée d'une hémorragie consécutive à "une plaie thoracique majeure, vraisemblablement causée par une arme blanche".

Un homme mis en examen pour meurtre

Placé en garde à vue, l'homme d’environ 28 ans, qui avait d'abord prétendu ne pas connaître la victime, a reconnu "un contentieux lié à une dette de stupéfiants, ainsi que l’altercation" précise le procureur.
 
Il a été mis en examen, le 15 novembre 2021 au soir, du chef de meurtre, et placé en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention, conformément aux réquisitions du Parquet.
 
"Pour ces faits criminels, le mis en examen – qui reste présumé innocent – encourt a maxima 30 années de réclusion criminelle" conclut le magistrat du parquet de Lorient.

A ce stade, le deuxième individu présent sur les lieux n’est pas poursuivi.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice police