• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Après l'agression de pompiers et d'un automobiliste à Hennebont, des peines de prison ferme

Le tribunal de Lorient / © P. Beaugey - France 3 Bretagne
Le tribunal de Lorient / © P. Beaugey - France 3 Bretagne

Deux pompiers en route pour leur garde ont porté secours à un automobiliste à Hennebont le 1er janvier et ont été agressés. Les auteurs de ces violences ont été jugés en comparution immédiate à Lorient et écopent de peines de prison ferme. 

Par Emilie Colin

Des pompiers ont été agressés le 1er janvier dernier alors qu'ils s'apprêtaient à prendre leur garde. Ces deux hommes se sont arrêtés sur leur chemin pour porter secours à un automobiliste à Hennebont, victime d'un accrochage qui a tourné au pugilat. Trois hommes s'en sont pris au conducteur puis aux  pompiers. Conséquences : des jours d'interruption de travail pour cet automobiliste et les pompiers, ainsi qu'un véhicule endommagé. 
 


Comparution immédiate


Mercredi 3 janvier, les auteurs des violences ont fait l'objet d'une comparution immédiate devant le tribunal de Lorient. Âgés de 24, 25 et 26 ans, trois hommes déjà connus des services de police ont été condamnés à de la prison ferme pour "violences en réunion et en état d'ivresse" ainsi que pour "violences sur une personne chargée de mission en service public dans l'exercice de ses fonctions" car l'un des pompiers portait son uniforme. Les peines vont de huit mois à un an, avec exécution immédiate de la peine. 

"Ce sont des faits graves qui nécessitaient une réponse rapide. Il s'agit d'une agression violente et gratuite à l'égard de l'automobiliste et des pompiers" a indiqué la procureure.

La préfecture du Morbihan a condamné ces agressions notamment auprès de pompiers, jugeant ces comportements "inadmissibles". Gilles Dufeigneux, conseiller départemental et président du SDIS 56 a salué la sévérité des sanctions dans un communiqué soulignant la lâcheté de ces actes. 
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Lorient: ambiance aux dernières criées de l'année

Les + Lus