• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Du plus économique au plus à l'ouest : huit festivals pour aller au bout de l'été

En Bretagne, jusqu'au bout de l'été, des festivals pour tous les publics. / © Gaël Dupret/Maxppp
En Bretagne, jusqu'au bout de l'été, des festivals pour tous les publics. / © Gaël Dupret/Maxppp

L'été en Bretagne est toujours très festif, avec de nombreux festivals prêts à enflammer tous les publics. Et même si le mois de juillet touche déjà à sa fin, nous avons sélectionné pour vous 8 rendez-vous, du plus économique, écologique, à l'ouest... Histoire de bien terminer vos vacances. 

Par Eric Nedjar

Entre rock, pop, jazz, musique celtique, musique du monde, musique classique, la Bretagne offre chaque été une multitude d’événements et de festivals. Des plus renommés, aux plus confidentiels, chaque semaine, chaque week-end, entre amis, en famille, impossible de ne pas trouver chaussure à son pied. Et bien que le mois de juillet soit déjà plus que bien entamé, le sacro-saint rendez-vous de Carhaix à ranger au rayon souvenirs, rassurez-vous le calendrier reste encore bien chargé. Pour vous, un top 8 des festivals les plus…
 

Le plus économique : Festival Binic Folks Blues


Il est gratuit. Entièrement gratuit. Ce qui est quand même une véritable gageure, car Le Binic Folks Blues Festival ce sont 3 jours de musique, 3 scènes, 52 concerts, 34 groupes, 400 000 euros de budget…Le pari fou d’une association qui porte bien son nom : la Nef des Fous.

Du 27 au 29 juillet à Binic. Toute la programmation et renseignements en cliquant sur ce lien.
 
Bench Press
Ce jeune quatuor post-punk de Melbourne est l’un des représentants de la scène australienne invitée du Festival Binic Folks Blues.
 

Le plus engagé : Festival des luttes


Organisé par Douar Didoull, association qui se bat contre les projets miniers, ce festival veut rassembler et informer sur les luttes actuelles contre les grands projets qu’il juge inutile et préjudiciable. Entre concerts et fest-noz, conférences et débats alternent la programmation. 
 
Les 28 et 29 juillet à Plougonvern (22). Toute la programmation et renseignements en cliquant sur ce lien
Dirty Old Mat
"A la croisée des chemins entre Renaud et The Pogues, Mat trimbale sa gueule et ses histoires en compagnie de sa guitare, de ses percus et de ses harmonicas". C'est un des invités du Festival des luttes.
 

Le plus fréquenté : Festival Interceltique de Lorient


Né il y a 48 ans de la volonté de contribuer au développement de la musique et de la culture bretonne, et des nations celtes, il n’est nul besoin de présenter ce (très) grand rendez-vous de l’été. Le plus important festival en Bretagne par son nombre de visiteurs. Plus de 750 000 sur 10 jours. À l’honneur cette année : le Pays de Galle. 
 
Du 3 au 12 août à Lorient. Toute la programmation et renseignements en cliquant sur ce lien.
Festival interceltique de Lorient
 

Le plus indépendant : No Logo BZH 


Un festival militant, indépendant et qui le revendique. Concrètement, cela veut dire que No Logo fonctionne sans subvention et sans sponsors privés. Le festival veut appartenir à ses festivaliers, seulement à eux. Pour tous les amateurs de reggae et de musique du monde. 
 
Du 10 au 12 août 2018 au Fort de Saint Père, à Saint-Malo. Toute la programmation et renseignements en cliquant sur ce lien.
No Logo BZH
 

Le plus vieux : Les filets bleus


Créé en 1905, depuis plus d’un siècle (105 ans !), la ville de Concarneau vibre au rythme du festival des Filets Bleus. À l’origine une fête de bienfaisance créée pour venir en aide aux marins et à leurs familles touchées par la crise de la pêche à la sardine qui fait vivre une bonne partie de la ville. Un passé révolu, mais un rendez-vous qui perdure. 
 
Du 15 au 19 août à Concarneau. Toute la programmation et renseignements en cliquant sur ce lien.
Festival des Filets Bleus
 

Le plus cuivré : Les Fanfarfelues 


Trompettes, trombones, tubas, clarinettes, saxophones, pour la 4è année consécutive les musiques cuivrées s’invitent dans le cadre magique du Château de Vitré. Pendant 3 jours, 14 groupes de 5 nationalités différentes, une centaine d’artistes, vont se produire sur les trois scènes du festival, et au cœur du public. Ambiance et bonne humeur garanties !
 
Les 24 et 25 août à Vitré. Toute la programmation et renseignements en cliquant sur ce lien.
Les cuivrés débarquent à Vitré


Le plus gourmand : Galettes du monde 


À Sainte-Anne d’Auray, depuis 2008, rendez-vous est donné chaque été au public pour faire le tour du monde, le temps d’un festival. Au programme des galettes, tortillas, pancakes, blinis, chapati, elles s’invitent dans toutes les assiettes. Mais pas seulement. Des danses, des rencontres, de la musique aussi, plus de 26 pays présents et 10 artistes. 
 
Les 25 et 26 août à Saint Anne d’Auray. Toute la programmation et renseignements en cliquant sur ce lien.
Fatoumata Diawara
Auteure, compositrice et chanteuse malienne, Fatoumata Diawara se produira sur la scène du Festival des Galettes du monde le 25 août.
 

Le plus à l’ouest : Ilophone 


Il marque la fin des festivals estivaux. Chaque année, à la mi-septembre, pour les retardataires, tous ceux qui ont pu éviter l’enfer des chassés-croisés des mois de juillet ou août, le festival le plus à l’ouest n’est pas à prendre qu’au premier sens du terme, peut-on entendre de la bouche de ceux qui ont eu la chance de s’y rendre. Parce que les programmateurs disent vouloir privilégier les groupes « solides et rompus au live ». Et parce que le festival affiche souvent complet, bien des jours à l’avance. 

Du 7 au 9 septembre à Ouessant. Toute la programmation et renseignements en cliquant sur ce lien.

 
Festival Ilophone 2018

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Interview d'Aymeric Lesné

Les + Lus