"Ce n'est pas un fauteuil qui nous empêchera d'avancer" Ambassadeur du Téléthon, Tristan lutte contre la myopathie

Publié le
Écrit par Gwendal Kerbastard avec Noémie Furling
durée de la vidéo : 02min 01
Grand passionné de moto, Tristan à 22 ans et est atteint de myopathie de Duchenne. Un handicap qui lui complique la vie au quotidien, mais qui ne l'empêche pas d'en profiter pleinement. ©France Télévisions - Solène Gripon

Grand passionné de moto, Tristan à 22 ans et est atteint de myopathie de Duchenne. Un handicap qui lui complique la vie au quotidien, mais qui ne l'empêche pas d'en profiter pleinement.

Parapente, vélo de descente, tétraski, quad, moto, sidecar de course, à seulement 22 ans, Tristan a déjà une vie bien remplie.

"Personne ne voulait prendre le risque de me faire un corset"

Atteint de la myopathie de Duchenne, maladie génétique qui atrophie progressivement les muscles, le jeune homme ne s'est jamais empêché de vivre ses rêves les plus fous.

Pour faire du quad, personne ne voulait prendre le risque de me faire un corset sur mesure. Donc j'ai pris mes dispositions tout seul, j'ai trouvé une dorsale et nous faisons attention. Il arrivera ce qu'il arrivera mais sans cette mentalité, on ne fait plus rien.

Tristan, ambassadeur du Téléthon 2022

Il fait donc régulièrement de la moto, une passion familiale, ou du quad. Il a assisté à de nombreux Grand Prix de moto GP, dont celui du Portugal, et a même eu la chance de rencontrer Valentino Rossi, légende vivante des sports mécaniques.

"Ce n'est pas un fauteuil qui va nous empêcher d'avancer"

"Je suis très reconnaissant de tout ça, c'est grâce à ma famille que j'ai pu faire tant de choses". Une famille qui le soutient au quotidien : "Même s'il ne peut pas se servir de ses jambes et de ses bras, on peut adapter les choses. Ce n'est pas un fauteuil qui nous empêchera d'avancer", affirme Katy Létoré, sa maman.

 

Tristan Létoré est l'un des ambassadeurs de la 36e édition du Téléthon, dont Lorient est l'une des 4 villes ambassadrices en France. Un événement nécessaire pour tous ceux atteints par une maladie génétique en France.

Ambassadeur de la 36e édition du Téléthon à Lorient

"Sans l'AFM et le Téléthon, Tristan n'aurait certainement pas de fauteuil électrique. C'est grâce à eux qu'il continue d'avancer dans la vie et de réaliser ses rêves. De plus, on voit la recherche progresser chaque année, cela donne de l'espoir", explique Katy Létoré.

"Ce rôle d'ambassadeur à Lorient, c'est pour remercier tous gens qui participent au Téléthon. Je vais être moi-même. Faut jamais rien lâcher", assume Tristan.

Un Téléthon synonyme d'espoir donc pour Tristan et sa famille, qui vont continuer de se battre contre la myopathie de Duchenne : "Finalement, nous avons fait plein de choses que nous n'aurions pas faites sans cette maladie. Cela nous permet de dépasser nos objectifs, de foncer et d'avancer", estime sa mère.

"On ne va rien lâcher, on est tous aussi têtus, on est des bretons"

Une vision de la vie que partage forcément Tristan : "Je vis ma vie comme je dois la vivre et j'essaie de faire ce qui me plaît, sans prendre la maladie en compte. On ne va rien lâcher, on est tous aussi têtus, on est des bretons."

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité