Covid-19. Confinement : la ville de Lorient se mobilise pour ses habitants les plus fragilisés

Avec le nouveau confinement, la ville de Lorient s'organise, notamment afin de venir en aide à ses habitants et aux plus fragilisés par cette crise sanitaire et ses conséquences. 

La mairie de Lorient mobilise ses services pour apporter son soutien aux habitants pendant le confinement
La mairie de Lorient mobilise ses services pour apporter son soutien aux habitants pendant le confinement © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP
La ville de Lorient a organisé une conférence de presse ce 30 octobre, pour évoquer les dispositifs qu'elle proposera pendant le confinement.


Ne laisser personne en difficulté


Le dispositif Solidarité Covid-19, déjà en place pendant le premier confinement s’étendra sept jours sur sept. Un numéro de téléphone voit le jour, le  06 29 99 74 52. Il sera actif à partir du 2 novembre. "Son objectif, c'est de pouvoir repérer des situations sociales difficiles", explique le maire Fabrice Loher. "Cette période va être compliqué. Il faut aussi imaginer la détresse psychologique de nos concitoyens mais j'insiste sur les situations d'isolement, il est très important de les identifier pour pouvoir mettre en oeuvre des mesures d'accompagnement." 

Toutes les structures, en lien avec le CCAS (Caisse centrale d'activités sociales), comme les services de la mairie et les associations sont mobilisés. Des agents municipaux qui ne pourraient pas etre en télétravail seront déployés vers ce dispositif d'aide ou en soutien auprès des Ehpad. 
 
Fabrice Loher le maire de Lorient dévoile les dispositions prises par la ville pour accompagner les habitants pendant le confinement
Fabrice Loher le maire de Lorient dévoile les dispositions prises par la ville pour accompagner les habitants pendant le confinement © I. Rettig - France Télévisions


Une réserve civique au niveau local


La ville va faire appel a des bénévoles en bonne santé, lesquels pourraient après une petite formation venir renforcer les associations comme la Croix Rouge, pour des maraudes, l’épicerie sociale. La municipalité aimerait que ce contingent de bénévoles puisse perdurer, au-delà de la crise. 

Les commerçants seront aussi accompagnés. Le site internet de la ville fournira prochainement une liste de ceux qui instaureront du drive ou du click and collect (achat à distance et retrait de commande). Une aide sera apportée à ceux qui n’ont pas les outils numériques nécessaires. Fabrice Loher insiste sur la nécessite de privilégier les circuits courts et le local pendant cette période.

La culture pourrait aussi se voir offrir une fenêtre grâce au site internet de Lorient. Des contenus ludiques seront proposés comme des expositions virtuelles, de la musique, "des propositions quotidiennes." "L'idée c'est que nous passions tous ensemble ce moment difficile avec un peu de bonne humeur, un supplément d'âme que nous allons apporter." 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société