• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Flashball: l'innovation d'une entreprise de Lanester (56)

un policier équipe d'un lanceur de balles de défense ( LBD) / © Francetvinfo
un policier équipe d'un lanceur de balles de défense ( LBD) / © Francetvinfo

En plein débat sur l’utilisation des lanceurs de balle de défense, une entreprise bretonne propose  un système de ciblage «  intelligent ». L’objectif est de limiter les blessures graves lors des manifestations.

 

Par Robin Durand


Le mouvement des Gilets jaunes a remis sur le " grill" les outils de dissuasion utilisés par les forces de l’ordre. Les plus controversés : les « fameux » LBD, les lanceurs de balles de défense. Ils sont à l’origine d’une centaine de blessés plus ou moins graves depuis la mi –novembre. Pourtant validée par le Conseil d'État, leur utilisation est aujourd’hui très contestée. Ce jeudi 14 février, les députés européens ont d'ailleurs adopté une résolution pour condamner leur usage. 


Un lanceur précis et intelligent


Une société basée à Lanester(56) , Redcore SAS , créée par un ancien gendarme, propose justement un nouvel outil  baptisé «  Skor »: une boîte noire équipée de capteurs adaptable sur les lanceurs de balles. "Ce boîtier aide en fait le tireur à mieux viser. Il analyse la distance, la hauteur et la stabilité de l’arme. Et surtout il reconnait les formes et notamment un visage" explique Gaël Guillerm, le directeur de Redcore .
Une aide non négligeable pour les policiers et les CRS car l’utilisation d’une arme non léthale est soumise à des règles . Le tireur doit être à plus de cinq mètres de distance de la personne ciblée et il ne doit viser que le bas du corps.
En revanche, si le Skor enregistre tous les paramètres du tir dans la boîte noire, elle ne le vérouille pas. Le lanceur de balles de défense reste en principe un outil de légitime de défense et doit donc permettre un tir de réaction.
 

Un test grandeur nature


Après une tentative infructueuse et au vu des récentes manifestations des Gilets jaunes, l’entreprise morbihannaise va relancer le ministère de l’Intérieur. En attendant c’est une commune de la région parisienne , l’Haÿ-les-Roses, qui va expérimenter durant six mois ce lanceur de balles de défense «  intelligent «. Dix-sept policiers municipaux seront équipés et pourront tester l’utilité de cette innovation.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Douarnenez, la plage du Ris interdite à la baignade

Les + Lus