• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Gilets jaunes : une manifestation régionale tendue sous des lacrymogènes à Lorient. Quelques tensions également à Rennes

Face à face à Lorient entre les forces de l'ordre et les Gilets jaunes cours de Chazelles / © France 3 Bretagne - J. Armand
Face à face à Lorient entre les forces de l'ordre et les Gilets jaunes cours de Chazelles / © France 3 Bretagne - J. Armand

Pour la cinquième fois d'affilée, la coordination bretonne des Gilets jaunes appelait à un rassemblement régional, à Lorient ce samedi 9 février. Plusieurs milliers de personnes ont défilé avec des tensions avec les forces de l'ordre. D'autres manifestations ont eu lieu à Rennes, Langueux ou Brest.

Par Thierry Peigné

Pour leur "acte 13", après presque trois mois de contestation, les Gilets jaunes s'étaient donnés rendez-vous à Lorient pour le rassemblement breton, une semaine après celui de Morlaix


19h : les quelques dizaines de manifestants qui faisaient face depuis plus d'une heure aux forces de l'ordre qui usaient de gaz lacrymogènes vers la place de l'hôtel de ville, se dispersent peu à peu.

17h : alors que le nombre de manifestants a bien gonflé (plus de 3000), de nouvelles tensions ont lieu avec les forces de l'ordre aux abords de la gare. Les jets de lacrymogènes des CRS s'opposent aux jets de fumigènes et de projectiles des manifestants.

16h10 : la tension est retombée

16h : des gaz lacrymogènes sont lancés par les forces de l'ordre


15h45 : après une déambulation dans les rues de la ville, les manifestants se retrouvent devant le commissariat de police barricadé.

15h : suite à l'interpellation d'un manifestant au niveau des halles centrales de Merville, des manifestants ont lancé des projectiles sur les forces de l'ordre.
Sur le gilet jaune d'un manifestant était écrit : "produits alimentaires +8 à 10%, retraites et pensions -3,5%. On en a marre". "Macron démission, Castaner en prison", ont scandé des manifestants.


14h30 : après s'être retrouvés à 14h aux abords de la Cité de la Voile, près de 2 000 manifestants se sont élancés vers le centre-ville.

Les les Gilets jaunes avaient annoncé dans la semaine la volonté d'un rassemblement pacifique.

La préfecture du morbihan a pris pour cette journée plusieurs arrêtés interdisant l’achat, la vente au détail, l’enlèvement ou le transports de tout produit inflammable, explosif ou chimique (acides, carburants, artifices…) dans l'agglomération lorientaise.


500 manifestants à Rennes

Rassemblés aux abords de la place de la République en début d'après-midi, quelque 300 manifestants ont déambulé dans les rues du centre-ville.
Le nombre de personnes dans le cortège est rapidement monté à 500 manifestants environ. Ils se sont retrouvés face à face avec les forces de l'ordre alors qu'ils voulaient se rendre sur la place de l'hôtel de ville.

Vers 15h45, un tir de lacrymogène a essayé de disperser les manifestants suite à une "charge" des Gilets jaunes et d'une interpellation. Ces derniers sont refoulés par les gendarmes mobiles lorsqu'ils veulent rentrer dans les rues du centre historique.

En fin d'après-midi, une cinquantaine de Gilets jaunes ont fait face plus d'une heure aux forces de l'ordre dans un ambiance tendue. 
 

Quelques dizaines à Brest

À Brest, place de la Liberté, quelques dizaines de Gilets jaunes se sont retrouvés pour un rassemblement sans défilé. La défense des services publics reste toujours au coeur de leurs revendications.
 

Une centaine à Langueux

Une centaine de Gilets jaunes ont également défilé sur le rond-point d'accès à la zone commerciale de Langueux près de Saint-Brieuc.
Une centaine de Gilets jaunes ont défilé ce samedi 9 février au rond-point de la zone commerciale de Langueux / © France 3 Bretagne - F. Leroy
Une centaine de Gilets jaunes ont défilé ce samedi 9 février au rond-point de la zone commerciale de Langueux / © France 3 Bretagne - F. Leroy

Dans les Côtes d'Armor, la préfecture a recensé plusieurs rassemblements comme à Callac, Plémet, Trélivan, Loudéac Plouisy, ou encore Paimpol.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Ports maritimes exclus du corridor maritime vers l'Irlande : réaction de François Cuillandre

Les + Lus

Les + Partagés