"Je me suis senti super bien à bord" Yoann Richomme couronné lors de la 15ème édition de The Transat CIC

8 jours 6 heures et 53 minutes pour relier Lorient à New York à bord de son Imoca Paprec-Arkéa. Le navigateur varois Yoann Richomme a remporté la 15ème édition de The Transat en franchissant la ligne d'arrivée à 20h32 (heure française) ce lundi 6 mai 2024. Boris Herrmann et Samantha Davis complètent le podium.

Lorient - New York en 8 jours, 6 heures et 53 minutes. À bord de son Imoca Paprec-Arkéa, le navigateur varois Yoann Richomme a remporté la 15ème édition de The Transat. "On a eu une transatlantique intense avec une flotte très compétitive donc j'ai beaucoup de fierté à passer la ligne le premier. Le début a été difficile, mais globalement je me suis senti super bien à bord" a indiqué le skipper après avoir passé la ligne d'arrivée, dans un épais brouillard et à environ 200 km des Côtes.

Une course parfaite 

Jeudi dernier, à mi-parcours, en plein Atlantique Nord, il est parvenu à doubler son rival, le Normand Charlie Dalin sur Macif. Une course parfaite par la suite, il n'a plus jamais quitté sa position en tête de la flotte. Une flotte qui a subi une météo particulièrement difficile à l’origine de plusieurs abandons.

Cela valide le travail énorme de toute l'équipe.

Yoann Richomme

Skipper Paprec-Arkéa

Avec cette victoire, Yoann Richomme, âgé de 40 ans, a signé son deuxième succès de prestige d'affilée après son triomphe en décembre sur "Retour à La Base 2023", transatlantique en solitaire entre la Martinique et la Bretagne.
"L'exploit d'avoir gagné deux transatlantiques de suite n'est pas neutre. Cela valide le travail énorme de toute l'équipe et récompense la passion qu'on y met tous les jours, c'est super pour la suite", a-t-il expliqué lundi.

Herrmann et Davies sur le podium

Boris Herrmann sur son voilier Malizia, auteur d'une véritable "remontada", est arrivé sur la deuxième place du podium 2 heures et 18 minutes plus tard et à moins de 15 miles du leader.

Enfin, avec un très large sourire, Samantha Davies sur Initiatives Cœur a franchi la ligne d'arrivée à la troisième place et 6 heures après Yoann Richomme.

Quant à Charlie Dalin, sur Charal, après avoir effectué une bonne course, il reste au pied du podium et indique "avoir rencontré des problèmes techniques".

Une course qualificative pour le Vendée Globe

The Transat qui fait figure de course qualificative pour le redouté Vendée Globe. En effet, cette course surnommée "L'Everest des Mers" impose en effet aux skippers souhaitant y participer, de prendre le départ d'au moins une course en solitaire en Imoca cette année avant le départ de ce célèbre tour du monde sans escale prévu le 10 novembre 2024 aux Sables-d'Olonne. 

The Transat, la première grande course au large en solitaire a été créée par les Anglais en 1960. Elle n'avait plus été courue depuis 2016, l'édition 2020 ayant été annulée en raison de la crise sanitaire liée au Covid.

Avec AFP.