"Limiter le nombre de collections", comment Breizh Mod cherche à faire renaître la filière textile bretonne

durée de la vidéo : 00h02mn12s
Breizh Mod est une marque créée il y a 10 ans pour valoriser les ateliers et le savoir faire bretons et soutenir la filière textile régionale. ©France 3 Bretagne

Le secteur de la mode et de l'industrie textile est l'un des plus polluants, tant à cause de la fabrication que du transport. Comme un beau contrepied, il y a dix ans, la marque Breizh Mod était créée pour valoriser les ateliers et le savoir-faire bretons, tout en soutenant de manière responsable la filière textile régionale.

Des vêtements en promotion, voire des pièces uniques à prix raisonnables, c'est ce que propose ce magasin d'usine depuis huit jours. L'idée est de donner un coup de pouce à ses clients en période de forte inflation.

Thibault Le Pogam, en consommateur responsable, est venu spécialement pour en profiter et s'offrir des vêtements fabriqués en Bretagne : "J'ai vraiment envie d'acheter du local, fabriqué en France. C'est vraiment une démarche que j'ai depuis maintenant plusieurs années. J'achète moins, mais j'essaie d'acheter surtout des marques françaises".

Lire aussi : Mode. Une journée pour acheter autrement

En 2018, on faisait 90% de notre chiffre d'affaires au Japon, et seulement 18% en France. Et donc, on a réussi à évoluer vers un rééquilibrage entre l'export et le local.

Sylvain Flet

directeur général de l'entreprise Le Minor

Cela fait 102 ans, que cette entreprise produit des pulls et des marinières, à Guidel, dans le Morbihan. Des vêtements durables et de qualité, forcément plus chers, qui se vendaient essentiellement en Asie : "En 2018, on faisait 90% de notre chiffre d'affaires au Japon, et seulement 18% en France. Et donc, on a réussi à évoluer vers un rééquilibrage entre l'export et le local", explique Sylvain Flet, directeur général de l'entreprise Le Minor.

Lire aussi : Relocalisation, réinsertion, qualité au travail... Les culottes la Minette, le made in Breizh qui se veut irréprochable

Seulement deux collections par an 

Car l'entreprise profite d'un intérêt croissant des consommateurs pour le made in France. Une vague sur laquelle surfe aussi Breizh Mod. Créée il y a 10 ans, cette marque distribuée en Bretagne dans une grande enseigne fait la part belle au savoir-faire breton et aux entreprises textiles locales, comme Roc'han Maille, qui a choisi de limiter son nombre de collections : "On en fait deux par an, une à l'automne et une au printemps. On essaie vraiment de faire des petites séries. Après, il y a des modèles indémodables que l'on reconduit tous les ans, car il est toujours possible de les accorder avec quelque chose qu'on a déjà dans notre placard", témoigne Katell Jouanno, assistante administrative de la société.

Acheter moins, mais acheter mieux et local

L'objectif est de sensibiliser le consommateur à la mode durable et responsable. La chanteuse Gwennyn, marraine de Breizh Mod, y est particulièrement attentive : "Depuis toujours, je m'intéresse à ce que devient un textile, à tout ce gaspillage qu'il y a autour des vêtements et c'est vrai que quand j'étais étudiante déjà, j'allais dans les friperies ou chez Emmaüs", se souvient-elle. 

Car l'industrie textile est l'une des plus polluantes. En Europe, elle nécessite près de 400 kg de matières premières et 9 m3 d'eau, par personne. Sachant que chaque année, un Européen consomme en moyenne 26 kg de textile et qu'il en jette près de la moitié. De quoi nous faire réfléchir sur nos pratiques : Acheter moins, mais acheter mieux et local.

(Avec Isabelle Rettig)