• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Lorient : 15kg de drogue saisis dans le démantèlement d'un trafic de stupéfiants

Les 15 kg de drogue saisis lors des perquisitions / © Gendarmerie 35
Les 15 kg de drogue saisis lors des perquisitions / © Gendarmerie 35

La police lorientaise et la gendarmerie morbihanaise ont démantelé un vaste trafic de stupéfiants qui alimentait l'agglomération de Lorient. 13 personnes ont été interpellées lors du week-end dernier et placées en garde à vue. Plus de 15kg de drogue ont été saisis lors des perquisitions.

Par Thierry Peigné

L'enquête a débuté en octobre 2013 lorsqu'une voiture a refusé de se soumettre à un contrôle douanier. La brigade de recherche de gendarmerie de Pontivy est saisie de l'enquête. Le véhicule est retrouvé. Il s'avère qu'il a été acheté avec un chèque volé sur lequel sont retrouvées les empreintes d'un trafiquant de drogue, bien connu des services de police. Lorsqu'il s'avère que le réseau de stupéfiants identifié alimente l'agglomération lorientaise, la Sûreté Départementale du Morbihan est co-saisie en mars 2014, rejointe quelques semaines plus tard par le GIR (Groupement d'Intervention Régional).

La trace du trafiquant est retrouvée à Tresson en Sarthe qui lui sert de point de chute, lors de ses aller-retour en Hollande pour se ravitailler en stupéfiants. Dans le réseau, cet homme alimentait depuis plus d'un an un trafic sur Lorient, où il avait plusieurs bras droits.

Mises en examen le week-end dernier

13 suspects ont été interpellé jeudi, vendredi et samedi dernier. Placés en garde à vue, ils ont, pour 9 d'entre eux été mis en examen. 6 ont été écroués dans différents établissements pénitentiaires de l'Ouest. Certains ont été remis en liberté. Lors des perquisitions de ce week-end, dont une dans un mobile-homme en Sarthe, 11,4 kg d'héroïne, 2,8 kg de cocaïne, 1kg d'ecstasy (3179 cachets) et 500 g de cannabis ont été découverts ainsi que du matériel de transformation. La valeur de cette marchandise est évaluée à 1,2 million d'euros en revente au détail.

Le commissaire Christophe Guinamant, de la Sureté Départementale du Morbihan, se félicite de "l'excellente collaboration entre la police et la gendarmerie qui a permis le démantèlement de ce trafic et cette prise exceptionnelle par des services locaux ".

Sur le même sujet

Griedge Mbock et les bleuettes en 2012

Les + Lus