Lorient : la Coordination rurale dénonce les importations de soja OGM

Publié le Mis à jour le

Ce mardi 21 novembre, plus de 200 agriculteurs de la Coordination rurale ont mené une action sur le port de Lorient afin de dénoncer les importations massives de soja OGM.

Ils viennent des Hauts de France, de Centre-Val-de-Loire, de Bourgogne, d'Ile-de-France ... ou encore de Bretagne. Ils sont adhérents à la Coordination rurale et par cette action sur le port de Lorient, ils veulent dénoncer les importations de soja OGM traité au glyphosate.


Action #balancetonPORT

Accompagnés d'un huissier, les agriculteurs sont rentrés par effraction sur un des sites de stockage sur le port de Kergroise. Ils n'ont pu rentrer dans un hangar mais ont effectué un prélèvement de soja qui se trouvait devant la porte.

Leur objectif est d'alerter sur le fait que le soja importé en France est génétiquement modifié, traité au glyphosate. Selon le deuxième syndicat agricole, 99% du soja importé et passant par les ports comme celui de Lorient, est d'origine OGM (Organisme Génétiquement Modifié).

Peu avant 11h, les agriculteurs sont repartis avec leur prélèvement qu'ils feront annalyser. Ils se dirigent vers le port de Saint-Nazaire en Loire-Atlantique où ils vont mener la même action en début d'après-midi.
 

durée de la vidéo: 01 min 39
Opération de la Coordination rurale contre le soja OGM importé à Lorient


Importations massives alors que la culture est interdite en Europe

Par cette action, la Coordination rurale veut dénoncer le paradoxe entre des importations de soja OGM massives alors que cette culture est interdite en Europe. Selon le syndicat, "ces importations détruisent notre agriculture et entraînent une dépendance de la France en protéines".