Lorient : L'ancien premier adjoint au maire sera jugé pour viols

Gaël Le Fur, ancien premier adjoint du maire de Lorient, a été renvoyé pour viols et agressions sexuelles sur mineurs devant la cour criminelle du Morbihan, a-t-on appris samedi de source judiciaire.

L'ancien élu de 38 ans sera jugé, entre autres, pour viols sur mineur par personne ayant autorité, agressions sexuelles sur mineur par personne ayant autorité, corruption de mineur et acquisition et détention de l'image d'un mineur à caractère pornographique. Gaël Le Fur est notamment poursuivi pour des faits de viols sur une élève de 13 ans, survenus alors qu'il était surveillant d'un collège de Lorient. Il "conteste formellement" que les faits puissent être qualifiés de viol dans cette affaire, a assuré son avocat, Me Thierry Fillion. 

À Lire aussi : A Lorient, le premier adjoint écroué pour viols, le maire "abasourdi"

"Comportements inappropriés, mais pas d'agressions sexuelles"

Pour deux, trois autres plaignants, il admet "des comportements inappropriés, mais pas des agressions sexuelles", selon son avocat. Une partie des faits incriminés se sont déroulés quand l'élu de Lorient était professeur d'histoire-géographie au collège du Faouët, dans le Morbihan. 

Premier adjoint du nouveau maire de Lorient en 2020

Ancien assistant d'un député LR, Gaël Le Fur était devenu premier adjoint du nouveau maire de Lorient Fabrice Loher (UDI) à l'été 2020, avant d'être mis en examen et écroué au mois d'octobre suivant. En juin 2021, il avait été libéré avec assignation à résidence sous surveillance électronique.

À Lire aussi : L’ancien élu de Lorient, poursuivi pour viol et agression sexuelle, assigné à résidence

Il encourt une peine de 20 années de réclusion criminelle.

(Avec AFP)