• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Quéven : un arbitre de foot frappé lors d'un match amateur. Le joueur violent exclu du club

Arbitre illustration / © BEP / NICE MATIN / P. Lapoirie via Maxppp
Arbitre illustration / © BEP / NICE MATIN / P. Lapoirie via Maxppp

C'est à la suite d'un coup franc sifflé lors d'un match amateur à Quéven (Morbihan) qu'un joueur a asséné un coup de poing à l'arbitre ce dimanche 3 février. La gendarmerie a dû intervenir.

Par AFP


L'agression s'est produite lors d'une rencontre de deuxième division de district entre les clubs morbihannais du FC Kerzec de Quéven et l'Essor de Port-Louis.

À la 40e minute, alors que le club de Quéven est mené 2-0, l'arbitre siffle un coup franc en faveur des visiteurs. Cette intervention provoque la colère d'un joueur de Quéven, qui lui assène un coup de poing au visage, le blessant légèrement. Le match est interrompu et la gendarmerie de Pont-Scorff appelée. La rencontre n'a pas repris. L'auteur du coup, qui s'est excusé, doit être entendu par les gendarmes.
 

Le joueur exclu du club

Dès ce dimanche soir, le club a fait savoir sur Facebook qu'il excluait le joueur violent.

"Le FC Kerzec, par la présente, tient à s’excuser officiellement", a écrit le club. Et d'ajouter "Nous condamnons ce geste déplacé et inacceptable sur un terrain de football, et avons tout de suite pris la décision d’exclure définitivement ce joueur de notre association sportive. Nous tenons à présenter toutes nos excuses tout d’abord, à l’arbitre et sa famille, mais aussi à tous nos sympathisants, amis et supporters."

"En cas d'agression, nous conseillons au corps arbitral de porter plainte", a indiqué à un correspondant de l'AFP le capitaine Eric Raut, de la compagnie de gendarmerie de Lorient. Depuis 2006, la loi assimile en effet la fonction d'arbitre à une mission de service public afin de mieux le protéger.
 

Sur le même sujet

Eugénie Le sommer, star bretonne du foot

Les + Lus