L'US Montagnarde prête à écrire une nouvelle page d'histoire en Coupe de France

Les joueurs de l'US Montagnarde vont jouer pour le 5ème tour de la Coupe de France contre Concarneau. Trois divisions séparent les deux équipes. Pas de quoi effrayer les joueurs d'Inzinzac-Lochrist : l'US Montagnarde est considérée comme l'une des meilleures équipes amateurs en Coupe de France. 

Samedi 17 octobre l'US Montagnarde rencontre Concarneau pour le 5ème tour de la Coupe de France
Samedi 17 octobre l'US Montagnarde rencontre Concarneau pour le 5ème tour de la Coupe de France © US Montagnarde
Les joueurs de l’US Montagnarde étaient tous là à l’entrainement ce mercredi au stade du Mané Braz d’Inzinzac-Lochrist. "On sent qu’ils sont plus motivés que d’habitude", sourit Kevin Le Gal, président du club de football. La raison ? Le match contre l’équipe de Concarneau le samedi suivant pour le cinquième tour de la Coupe de France. C’est un beau défi pour ce club de Régional 1. Concarneau est en National, trois divisions au-dessus.

"On va tout faire pour les gêner et pourquoi pas aller chercher la victoire", explique Marc Ancelin, entraineur adjoint de l’équipe. Et pourquoi pas une victoire après tout ? L’US Montagnarde n’est pas un simple club. Pour beaucoup, c’est l'une des meilleures équipes amateurs en Coupe de France.


Deux fois en 8ème de finale


Le palmarès de l’équipe est impressionnant. "Le premier exploit c’était en 1981. On avait battu le SCO d’Angers qui était alors en ligue 1. On a gagné 1-0 à Lorient dans une gadoue pas possible. Ça nous a permis d’aller en 16eme de finale", détaille Lionel Le Gal, ancien président du club. Les Forgerons vont ensuite enchaîner les exploits. Sept fois en 32ème de finale. Trois fois en 16ème. Sans oublier les deux 8ème de finale. En 1999 contre Rouen alors en CFA2 (défaite 2-0) et lors du match d’anthologie contre Monaco (ligue 1) où l’US Montagnarde s’incline 1-0. 

"C’est quelque chose qu’on a tous envie de vivre en tant qu’entraineur ou footballeur. C’était extraordinaire, explique Lionel Le Gal. Les mecs étaient des niaqueurs pas possible. Ils se battaient sur le terrain et ils y allaient pour gagner même si on jouait contre des clubs beaucoup plus huppés. Leur but c’était de battre ces mecs qui gagnaient du pognon avec le football."
 
Lionel Le Gal se remémore les exploits de l'équipe.
Lionel Le Gal se remémore les exploits de l'équipe. © DR

Un illustre passé qui est parfois un poids pour les nouvelles générations. "C’est un beau palmarès mais ça peut parfois être dur à porter. A Inzinzac-Lochrist, on a connu des parcours magnifiques et les gens aimeraient que tous les ans ça recommence", nous explique Kevin Le Gal.


Se tourner vers l’avenir


"Il y a une histoire mais il ne faut pas se focaliser sur ce qui s’est passé, avance Michaël Tison, capitaine de l’US Montagnarde. Il y a un futur pour le club aussi." On sent une volonté commune d’aller de l’avant. "En s’engageant ici, on ne peut pas outrepasser l’histoire de l’US Montagnarde. Mais aujourd’hui l’objectif c’est de rouvrir le livre et d’y écrire une page supplémentaire, conclut Marc Ancelin, l’entraineur adjoint." Objectif : la montée en National 3 et le maintien.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport coupe de france