Meslan (56) : un forcené maîtrisé par les gendarmes

Dans la soirée de mardi, les gendarmes de Pontivy sont intervenus à Meslan pour un homme retranché chez lui, menaçant de se suicider avec une bouteille de gaz. Après des heures de négociations, il a été maîtrisé par les forces de l'ordre.

Il est 17h, lorsque les gendarmes de Pontivy sont prévenus par un homme habitant Meslan dans le Morbihan, qu'il vient de sortir de son domicile car son colocataire est retranché à l'intérieur et menace de se suicider avec une bouteille de gaz. 

Le forcené de 49 ans se dit armé. Ancien militaire, connu des services de la gendarmerie, il annonce vouloir en découdre avec les forces de l'ordre, si ces derniers interviennent. Un périmètre de sécurité est mis en place et la zone bouclée, les menaces de l'individu étant prises très au sérieux.

Plusieurs heures de négociation

Deux négociateurs de la région de gendarmerie de Bretagne interviennent. Le maire de la commune, le vice-procureur de Lorient ainsi que le commandant de groupement de gendarmerie départementale du Morbihan se rendent également sur place. 

Les négociations avec le forcené dureront plusieurs heures. A 2h du matin, alors que les négociateurs réussissent à faire sortir l'homme, il est maîtrisé par les membres du peloton de surveillance et d'intervention de Pontivy.

Des armes et de l'essence chez lui

La perquisition au domicile a permis de découvrir un pistolet de 9 mm chargé, un chargeur plein, des couteaux, une bouteille de gaz et de l'essence déversée sur le sol. L'homme était fortement alcoolisé et portait des couteaux sur lui, dont un dissimulé dans ses chaussettes. Il a été hospitalisé puis placé en garde à vue.

Une enquête de gendarmerie est ouverte pour déterminer les raisons de l'action désespérée du forcené et l'origine des armes.