• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Morbihan : François Goulard démissionne de la présidence départementale du parti Les Républicains

François Goulard au CG du Morbihan / © AFP
François Goulard au CG du Morbihan / © AFP

François Goulard a décidé de démissionner de son poste de président des Républicains dans le Morbihan, par désaccord avec les orientations du nouveau chef du parti Laurent Wauquiez. Le Morbihannais reste cependant membre de LR, pour l'instant...

Par V.Chopin


Il ne l'a jamais caché : François Goulard ne partage pas les orientations de Laurent Wauquiez. En quittant son poste de président départemental du parti Les Républicains dans le Morbihan, il manifeste clairement son inquiétude : "C'est une nette prise de distance, explique François Goulard. Laurent Wauqiez espère ramener à lui des électeurs du Front National. C'est une technique politique qui risque de créer des divergences profondes au sein du parti."

"Je me limite à ça, pour l'instant"


Dans un courrier envoyé aux militants LR de son département, François Goulard justifie : "En 2017, nous avons vécu une année politiquement très éprouvante. Elle s'est conclue par l'élection d'un nouveau président des Républicains. Laurent Wauquiez a obtenu une large majorité, y compris dans le Morbihan, qui lui confère une forte légitimité. Tout en lui portant une grande estime, je n'adhère pas à la ligne qu'il a défendue et qu'il met en œuvre. C'est la raison pour laquelle, tout en restant membre des Républicains, j'ai décidé de mettre fin à mes fonctions de président du comité départemental du Morbihan."

Pourquoi rester membre du parti, s'il n'est partage plus la ligne ? "Je garde ma carte, par fidélité" nous répond l'intéressé qui est aussi président du Conseil départemental du Morbihan. Il y a une longue histoire qui nous unit..." Et si les orientations de Laurent Wauquiez se renforcent ? "Pour l'instant je me limite à ça..." admet François Goulard conscient que le lancement de la campagne pour les élections européennes sera cruciale : "Si je ne me retrouve pas dans les orientations fondamentales, je partirai, parce que ce sont des sujets essentiels !"

"Une démarche plutôt honnête"


D'ici les prochaines élections internes du parti, prévues à l'automne 2018, c'est donc le secrétaire départemental LR, Olivier Coulon qui assurera l'intérim à la tête de l'instance dans le Morbihan. Le choix de François Goulard semble assez bien compris : "C'est une démarche plutôt honnête, considère par exemple Fabien Le Guernevé, délégué de la circonscription de Vannes et responsable départemental des Jeunes Républicains.





A lire aussi

Sur le même sujet

Douarnenez, la plage du Ris interdite à la baignade

Les + Lus