• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Morbihan : la Glacière d'Etel est sélectionnée pour le loto du patrimoine de Stéphane Bern

La Glacière municipale d' Etel sélectionnée par la Fondation du patrimoine / © MAXXPPP, Ouest-France/ Stéphanie Hancq
La Glacière municipale d' Etel sélectionnée par la Fondation du patrimoine / © MAXXPPP, Ouest-France/ Stéphanie Hancq

La Glacière d'Etel figure dans la liste des 18 monuments sélectionnés, pour la seconde édition du loto du patrimoine. Le tirage au sort aura lieu le 14 juillet.

Par Sylvaine Salliou


C'est la deuxième édition de la mission pour la sauvegarde du patrimoine en péril. Cette fois, 18 sites ont été sélectionnés en France, dont la Glacière d'Etel dans le Morbihan. Tous ces sites bénéficieront d'un soutien financier, grâce au Loto du Patrimoine organisé par la Française des jeux et la mise en vente de tickets à gratter à partir du mois de septembre.

La Glacière d'Etel à l'arrêt depuis 1972


La Glacière d'Etel est située dans l'ancien quartier maritime de la ville. Elle a été construite en 1946. Au plus fort de son activité, elle a sorti jusqu'à 100 tonnes de glace par jour, c'était pour conserver les thons dans les bateaux, selon le communiqué de la Mission Bern 2019. La glace était fabriquée à l'étage, pillée puis stockée dans des chambres réfrigérées au rez-de-chaussée. Mais après le départ des chalutiers pour Lorient, dans les années 1960, la glacière s'est mise à fonctionner au ralenti, elle a arrêté de fabriquer de la glace en 1972.
 
Morbihan : la Glacière d'Etel est sélectionnée pour le loto du patrimoine de Stéphane Bern
Reportage de S.Izad et A.Janssens


Aujourd'hui, une partie à l'arrière du bâtiment est maintenue en activité, avec la poissonnerie Les Viviers du Pradic. Selon la Mission Bern 2019, c'est l'une des dernières glacières de la région, un édifice "emblématique de l’époque de la grande pêche en Bretagne et témoin d’une architecture industrielle d’après-guerre."

Un musée dédié à l'histoire des thoniers


Aujourd'hui, la mairie souhaite reconvertir le site en musée, dédié à l'histoire des thoniers. La Glacière devrait aussi accueillir l'office de tourisme. Mais les travaux s'annoncent très importants. Il s'agit de restaurer la structure en béton armé du bâtiment et la couverture, d'installer des équipements de production d’électricité à partir des énergies renouvelables. 

Le coût du projet serait estimé à près de 3 millions d'euros. En novembre dernier, la municipalité a organisé trois jours de festivités pour récolter des dons. Elle réiterera l'opération à la Pentecôte.

Le Loto du patrimoine pourrait donner un sacré coup de pouce. En 2018, il avait permis de récolter 22 millions d'euros pour l'ensemble des projets soutenus.


Pour cet "An 2 de la Mission Patrimoine", 118 monuments en péril doivent aussi désignés. Les candidats et les besoins de financement sont énormes, mais le public a répondu massivement, en raison notamment de la notoriété de Stéphane Bern dont les émissions télévisées continuent d'être très suivies. Plus de 3.000 sites en difficulté ont été recensés à la fermeture des candidatures le 28 février. 

 

Sur le même sujet

Entretien avec Yves Bidet, le directeur du centre péitentiaire pour femmes de Rennes.

Les + Lus

Les + Partagés