• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Plusieurs départements bretons interdisent l'achat et le transport de matières dangereuses

Des affrontements faisant plusieurs blessés avaient émaillé la mobilisation des Gilets jaunes à Quimper le samedi 17 novembre / © AFP - F. Tanneau
Des affrontements faisant plusieurs blessés avaient émaillé la mobilisation des Gilets jaunes à Quimper le samedi 17 novembre / © AFP - F. Tanneau

En raison des nouveaux appels à mobilisation pour ce week-end, les préfectures d'Ille-et-Vilaine, du Morbihan et du Finistère ont pris un arrêté visant à interdire l’acquisition et le transport de certains produits.

Par Sylvaine Salliou


Vu les manifestation prévues ce week-end, les préfectures bretonnes ont annoncé vendredi interdire temporairement la vente et le transport de carburant, d'engins pyrotechniques et de produits inflammables, à la veille d'une journée de mobilisation des "gilets jaunes" et de possibles violences.

La préfecture du Morbihan fait savoir que le transport et l’acquisition de certains produits sera interdit samedi et dimanche.
L’achat et la vente de tout produit inflammable, explosif ou chimique (feux d’artifice, carburant dans un jerrican, acides, etc.) sont interdits sur toute la durée de l’arrêté dans le Morbihan. Les produits destinés à alimenter les appareils de chauffage individuel ne sont pas concernés.

Le transport de ces produits sera aussi interdit dans les communes de Vannes, Pontivy, Ploërmel, Lorient, Lanester, Auray et Hennebont.

Finistère : pas de transport et d'achat de tout produit inflammable, explosif ou chimique


Le préfet du Finistère a aussi pris des mesures temporaires. L’achat et la vente au détail ou l’enlèvement de tout produit inflammable, explosif, ou chimique sont interdits sur tout le territoire du département du 7 décembre à 20h au 10 décembre à 8h. Il a aussi interdit le transport de tout produit inflammable, explosif, ou chimique est interdit dans les communes de Quimper, Brest, Morlaix, Châteaulin, Concarneau, Quimperlé et Landivisiau du 7 décembre à 20h au 10 décembre à 8h.

Ces 2 mesures ne concernent pas les produits destinés à l’alimentation d’appareils de chauffage individuels.


Circulation réglementée à Quimper


A Quimper, compte tenu des violences qui ont émaillé la manifestation du 17 novembre 2018 dans le centre-ville, le transport et la consommation de boissons alcoolisées sont interdits sur la voie publique le samedi 8 décembre de 12h à 22h, dans l'ensemble du centre-ville. 
L’accès au centre-ville de Quimper sera interdit pour les véhicules et personnes transportant des matières dangereuses (fusées de signalisation, fumigènes, artifices, etc.) ou pouvant être déversés sur la voie publique ou susceptibles d’être utilisés comme projectiles les samedi 8 et dimanche 9 décembre. 

Enfin, la mairie de Quimper interdit le stationnement dans le centre-ville piétonnier samedi 8 décembre et y réglemente strictement la circulation (possibilité de passage pour les véhicules de livraison et pompes funèbres le matin, circulation interdite l'après-midi).
 

Pas de feux d'artifice


En Ille-et-Vilaine, deux arrêtés préfectoraux ont été pris afin d'interdire la vente de feux d'artifice, fusées et pétards. L'achat de bidons contenant des produits chimiques, inflammables ou explosifs est conditionnée à la présentation d’une pièce d’identité, le vendeur devant en enregistrer les éléments permettant d’identifier clairement son titulaire.

Cette vente est en tout temps interdite aux mineurs.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

La création d'Aloise sauvage aux Transmusicales

Les + Lus