Morbihan : le préfet incite les maires à agir face aux algues vertes

Le préfet du Morbihan demande aux maires des communes littorales d’agir devant la prolifération des algues vertes dans le département.

L'anse de Zanflamme, près du port de Lorient, voit régulièrement la prolifération d'algues vertes
L'anse de Zanflamme, près du port de Lorient, voit régulièrement la prolifération d'algues vertes © FTV - Stéphane Izad

Dans un courrier daté du 19 juin, le préfet du Morbihan, Patrice Faure, appelle les maires des communes littorales à prendre des mesures face aux algues vertes.

Il leur est rappelé que la putréfaction de ces algues génère de l’hydrogène sulfuré, un gaz hautement toxique. Ses émanations ont déjà causé plusieurs morts sur la côte Nord de la Bretagne.

 

Les mesures à adopter

 

Le préfet invite donc les maires à informer de la présence et du danger des algues vertes aux abords des zones concernées. Il leur est également demandé de ramasser les algues aussi régulièrement que nécessaire. Quand ce ramassage s’avère impossible, comme dans les vasières, les maires doivent en réglementer l’accès et mettre en place une signalisation.

 

Les zones 

 

Les secteurs identifiés dans ce courrier sont : Larmor-Plage, Gâvres, Ploemeur, Quiberon, le presqu’île de Rhuys, les vasières du golfe du Morbihan, la ria d’Etel et une partie de Carnac.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
écologie environnement littoral aménagement du territoire algues vertes
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter