Une rave-party se profile-t-elle le week-end du 1er mai en Bretagne ?

Quatre mois après la fameuse "teuf" du Nouvel-An à Lieuron en Ille-et-Vilaine, la Bretagne va-t-elle connaître un nouvelle rave-party ce week-end du 1er mai ? C'est ce qui semble se dessiner selon la gendarmerie. Des arrêtés d'interdiction ont été pris dans les quatre départements.

Au Nouvel-an, une rave party avait rassemblé 2500 personnes à Lieuron en Ille-et-Vilaine.
Au Nouvel-an, une rave party avait rassemblé 2500 personnes à Lieuron en Ille-et-Vilaine. © Radio France/Maxppp

Une rave-party est-elle en train se profiler en Bretagne pour ce week-end du 1er mai ? 

C'est ce que redoute en tous cas la gendarmerie du Morbihan, qui souligne sur sa page Facebook "que plusieurs informations laissent penser qu'un rassemblement musical de ce type pourrait être effectivement organisé ce week-end du 1er mai... mais que dans le contexte sanitaire, il ne peut être toléré..." 

 

 

 

Arrêtés d'interdiction sur les quatre départements 

 

La préfecture du Morbihan a pris la première un arrêté interdisant la tenue jusqu'au 3 mai "de rassemblements festifs à caractère musical" et la "circulation de tout véhicule transportant du matériel sound-system".

Celles des trois autres départements bretons lui ont emboîté le pas ce vendredi. 

 

 

 

La gendarmerie prévient qu'elle "déploiera pour sa part un dispositif offensif pour prévenir ou s'opposer si nécessaire à tout rassemblement interdit".

Au Nouvel-An, une rave-party avait rassemblé 2500 personnes à Lieuron en Ille-et-Vilaine. Il y avait eu plusieurs interpellations. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets