Rave party à Lieuron : le parquet annonce plusieurs interpellations

Quatre personnes ont été interpellées et placées en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur la fête sauvage organisée pour le Nouvel An à Lieuron, au sud de Rennes, a-t-on appris ce jeudi auprès du parquet.

Lors de l'évacuation de la rave party à Lieuron
Lors de l'évacuation de la rave party à Lieuron © B. Le Vaillant/France Télévisions

 "Une opération de police judiciaire a été conduite mercredi sous l'autorité des deux juges d'instruction afin de rechercher les autres organisateurs de la free party. Plusieurs personnes ont été interpellées" a indiqué à l'AFP le procureur de la République de Rennes, Philippe Astruc, qui ajoute que "plusieurs perquisitions ont également été menées".


"Défendre le droit à la fête"


Sans antécédent judiciaire, un jeune homme de 22 ans, présenté par la justice comme l'un des organisateurs de cette fête sauvage qui a réuni 2.400 personnes du soir du 31 décembre au samedi 2 janvier au matin, a été mis en examen lundi, notamment pour organisation illicite de cette manifestation et mise en danger de la vie d'autrui. Il a été placé en détention lundi dans le cadre de cette affaire.

Plusieurs comités de soutien ont appelé à un rassemblement samedi à Rennes pour demander la "libération immédiate" de cet homme et "défendre le droit à la fête". 
    

   

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société nouvel an covid-19 santé