Le Breton Paul Molac crée un nouveau groupe parlementaire "Libertés et territoires"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Krystel Veillard .

« Libertés et Territoires » : un 8e groupe vient de voir le jour à l’Assemblée Nationale, pour la défense des territoires, de l'autonomie des collectivités locales, de l'urgence environnementale, à l'initiative de 16 députés dont le Breton, Paul Molac, député régionaliste du Morbihan.


Le député régionaliste du Morbihan, Paul Molac, ne siègera plus dans le groupe La République en Marche. Avec 15 autres parlementaires, il vient de créer un nouveau groupe à l’Assemblée nationale intitulé « Libertés et Territoires ». Un groupe qui s'annonce vouloir défendre "les collectivités locales et les peuples de France". Une façon de faire contre-poids à "l'hyper-centralisation" actuelle et à la "phase de recentralisation du gouvernement qui va à rebours des désirs d’une grande partie de la population bretonne et qui est contre productive au niveau du développement économique local", précise le député breton dans un communiqué.
 

Défendre les territoires, la décentralisation et une vraie décentralistaion


Un groupe dont le socle commun est « la défense des valeurs républicaines, des libertés, l'exigence de cohésion sociale, une réelle décentralisation politique, une croissance respectueuse des hommes, des écosystèmes et des ressources naturelles et l'attachement indéfectible au projet européen ».
 


Défense des territoires

Ce groupe éclectique, plutôt Macron compatible, est constitué de députés de centre droit, du mouvement radical, d'anciens socialistes, ou même issus de La République en Marche, mais surtout ce sont des défenseurs des territoires. Il est constitué par Bertrand Pancher (ex-UDI) et Philippe Vigier (ex-UDI), Paul Molac, (régionaliste et ex LREM), il réunit également les Corses Jean-Félix Acquaviva, Michel Castellani, Paul-André Colombani, mais aussi Sylvia Pinel (MR), Jean-Michel Clément (ex-LREM), François-Michel Lambert (UDE), Charles de Courson (UDI), Yves Favennec (UDI) et Olivier Falorni (MR), François Pupponi (Nouvelle Gauche, ex-PS).  
 

L'interview du député du Morbihan Paul Molac

durée de la vidéo: 01 min 41
Interview Paul Molac, député du Morbihan


Du poids à l'Assemblée

Un groupe parlementaire permet de peser davantage à l'Assemblée nationale de bénéficier de moyens matériels, bureaux, salles de réunions, d’influer sur le travail législatif et surtout de disposer de temps de parole lors des questions au gouvernement. En créant ce nouveau groupe parlementaire, ces députés auront donc les moyens de faire vivre une petite musique dissonante dans le bloc majoritaire. Un bloc ou il y avait jusqu’ici une aile gauche, une aile droite. Il y aura désormais une aile régionaliste.

Paul Molac indique dans son communiqué, qu"'il continuera à soutenir les mesures qui lui paraissent aller dans le bon sens pour réformer le pays, mais s’opposera à celles qui lui paraissent néfastes. La présence dans ce nouveau groupe permettra de s’exprimer avec plus de moyens et de libertés de paroles pour la défense de sa circonscription, de la Bretagne et pour l’ensemble des citoyens du pays."


 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité