L'odeur suspecte ressentie sur la côte du Morbihan, provient de la raffinerie de Donges

Raffinerie de Donges / © AFP
Raffinerie de Donges / © AFP

Depuis le début de matinée, une forte odeur d'hydrocarbures s'est fait sentir sur le Sud du Morbihan, mais aussi en Loire-Atlantique. Elle provient de la raffinerie de Donges, où il y a eu un dysfonctionnement, soit à plus de 130 km de la zone où l'on a ressenti cette odeur.

Par Sylvaine Salliou

Depuis ce samedi matin, le téléphone des pompiers du Morbihan a sonné à plusieurs reprises, parce qu'une odeur "bizarre" planait au-dessus de la côte, dans la Morbihan. Plusieurs habitants ont en effet signalé une odeur suspecte et nauséabonde d'hydrocarbure, entre Lorient, Quiberon et Vannes. Des internautes nous parlent aussi d'une "très forte odeur" de mazout, du côté de Plumergat ou encore Guidel. La même a aussi été ressentie en Loire-Atlantique. 

Vanne de GPL mal fermée


Le mystère a finalement été percé en fin de matinée. La préfecture de Loire-Atlantique a identifié l'origine de cette forte émanation, elle vient de la raffinerie de Donges. Selon la préfecture de Loire-Atlantique, la nuisance provient d'un dysfonctionnement au sein de la raffinerie de Donges, en Loire-Atlantique. Un problème de soupape. Il s’agit d’une vanne de GPL mal fermée, la fuite s'est déclarée vers 4 heures du matin.

On ne sait pas quelle quantité de gaz s'est échappée 


La situation est revenue à la normale en fin de matinée, selon Total. "Il n’y a pas de risque pour la population", assure l'exploitant de la raffinerie de Donges qui a confirmé par communiqué la fuite de gaz, qui s'est produite dans la nuit. "A 9 h 25, la soupape a été isolée et la situation est revenue à la normale". Nathalie Deschamps, responsable de la communication de Total à Donges affirme que "ce gaz est composé d'hydrocarbures et est un peu souffré, ils peuvent parcourir de grandes distances". Pour le moment, on ne connaît la quantité de gaz échappée.

La préfecture de Loire-Atlantique dit de son côté lancer une évaluation de l'impact de la diffusion des effluves. Celle du Morbihan, explique que cet accident ne présente pas de danger pour la population.










Sur le même sujet

Un procès pour essayer d'éclairer la mort de Clément Méric

Les + Lus