Pluvigner : ce que l'on sait du crash d'un avion de chasse

L'un des pilotes de l'avion de chasse belge qui s'est écrasé à Pluvigner s'est retrouvé suspendu à une ligne haute tension, avec son parachute et après son éjection de l'appareil. Sain et sauf, il pu être décroché par les secours. / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP
L'un des pilotes de l'avion de chasse belge qui s'est écrasé à Pluvigner s'est retrouvé suspendu à une ligne haute tension, avec son parachute et après son éjection de l'appareil. Sain et sauf, il pu être décroché par les secours. / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Un avion de chasse belge de type F16 s'est écrasé dans un champ de maïs à Pluvigner ce 19 septembre.

Par E.C avec T.P.

Un avion de chasse de l'armée belge et de type F-16 B s'est écrasé ce jeudi matin, entre Landaul et Pluvigner dans le Morbihan, au lieu-dit Guernic, au niveau de la D16 rapporte la préfecture.

Selon les premiers éléments, cet avion avait décollé de Florennes (Belgique) et devait faire un arrêt à la base aéronautique navale de Lann-Bihoué avant de revenir en Belgique.

 
 

"Un problème moteur"


Cet appareil n’était pas armé et son chargement est en cours d’expertise. Il s'agissait d'un vol d'entraînement à la navigation. Un feu moteur serait à l'origine de l'accident. "Apparemment, il y a eu un problème de moteur sur l'avion", qui date de 1983. "Une enquête technique devra déterminer les causes précises", a expliqué le général Frédérik Vansina, commandant de l'armée de l'air belge, lors d'une conférence de presse à Bruxelles.
Vue aérienne du crash de l'avion de chasse belge à Pluvigner / © Préfecture du Morbihan
Vue aérienne du crash de l'avion de chasse belge à Pluvigner / © Préfecture du Morbihan


Les occupants de l'avion sains et saufs


A bord de l'avion de chasse, un pilote et un co-pilote qui ont réussi à s'éjecter.  La Force aérienne belge a confirmé cette information sur les réseaux sociaux. 
L'un des deux a été pris en charge par les secours a indiqué également la préfecture du Morbihan. Le second est resté suspendu à une ligne haute tension par son parachute. Il a pu être décroché notamment grâce au concours des services d’ENEDIS.

40 sapeurs-pompiers et 20 engins de secours du SDIS du Morbihan ont été mobilisés. La circulation a été perturbée dans le secteur notamment sur l’axe Landévant-Pluvigner.

Le commandant de l'armée de l'air belge, a indiqué avoir eu l'un des deux pilotes au téléphone. "Il m'a dit que lui et son collègue allaient bien. Ils sont à l'hôpital de Vannes pour des examens médicaux mais devraient être ce soir dans leur famille à Florennes". 
Une maison a été endommagée lors du survol de l'avion. Huit habitations à proximité ont été évacuées par mesure de sécurité.
 

Un périmètre de sécurité de 500 mètres


Une cellule de crise a été mise en place avec une sécurisation de la zone sur 500 mètres autour du lieu de l'impact.

De même, le survol est interdit sur une zone de 5 km autour du lieu du crash et à moins de 2500 pieds (environ 1km de haut).  
 
A Pluvigner et après le crash d'un avion de chasse belge, un périmètre de sécurité est mis en place / © S. Izad - France 3 Bretagne
A Pluvigner et après le crash d'un avion de chasse belge, un périmètre de sécurité est mis en place / © S. Izad - France 3 Bretagne

Les quinze occupants des 8 habitations se trouvant dans le périmètre de sécurité ne pourront regagner leurs maisons que jusqu'à nouvel ordre.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Milio Latimier : « Ma destinée était de vivre dans un environnement brittophone »

Les + Lus