• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Centenaire de 14-18: Cléguérec exhume la mémoire de ses bretons, morts pour la France

Le monument aux morts de Cléguerec / © F3
Le monument aux morts de Cléguerec / © F3

À Cléguérec, le monument aux morts recense 174 poilus morts pour la France. Mais comme on le lit sur le granit : "Bretonet breped araok", "les bretons en première ligne". Des habitants de la commune en ont retrouvé déjà 247, documents à l'appui.Cléguérec

Par Stéphane Grammont

Depuis quatre ans une association de Cléguérecois passionnés d’histoire exhume la mémoire des poilus de la commune, tombés durant la Première Guerre mondiale.

De cette commune du Morbihan, 900 hommes ont été mobilisés. Il en est revenu à peine un sur quatre.

Sur le monument au mort, seuls 174 noms sont gravés sur le granit. En retrouvant de multiples documents, des photos, des lettres, l’association est parvenue à sortir de l'oubli 247 soldats.
 


"Il y a des gens qui nous ont appelé des gens, qui nous ont envoyé des documents, des boîtes entière de photos, des gens qu’on ne connaît pas" témoigne Christine Teffo, l'adjointe au maire de Cléguérec.
 

Sortis de l'oubli


Cela a permis à Marie-France Lorans de retracer le parcours terrible de deux frères du village, dont Joachim, le seul rescapé de son bataillon, et Jean-Marie, tombé quelques mois avant lui.

"Un petit gamin comme Jean-Marie", raconte-t-elle, "il n’avait jamais connu la vie, il était peut-être allé à Pontivy, à 15 km d’ici".

Une nouvelle stèle a été rajoutée, avec le nom des soldats qui ne figuraient pas sur la première.

A lire aussi

Sur le même sujet

C'était le 6 juillet 1969: une violente tempête surprend la Bretagne

Les + Lus