Eugène Le Couviour, ancien maire de Pluvigner et entrepreneur émérite, est décédé

Eugène Le Couviour est décédé à l'âge de 99 ans. Il a fondé une entreprise de literie médicale et a été maire de Pluvigner une trentaine d'années. C'est pour une affaire d'héritage que sa belle-fille Josiane Sidaner avait commandité son cambriolage.

© PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Vers 16h ce lundi Le Télégramme annonçait le décés d'Eugène Le Couviour à l'âge de 99 ans. Contacté à son bureau, le maire de Landévant confirme avoir été prévenu par Catherine Le Couviour dans la matinée.

De la réussite de l'entrepreneur jusqu'à l'affaire "Le Couviour"


Né dans un hameau sur la commune de Pluvigner, Eugène Le Couviour, après avoir été concierge à Paris puis tapissier décorateur, revient au pays après la guerre et se lance seul dans la fabrication de matelas. D'après le JDD il les livrait à ses début avec une brouette. Son entreprise deviendra florissante et il sera le plus gros employeur de la commune.

En 1966 il devient maire de Pluvigner. Il le restera près de trente ans. De son premier mariage avec Lucienne il aura trois enfants: Jean-Jacques, Catherine et Philippe.

Au début des années 80, il divorce et se remarie avec Annette Dréano. Elle est plus jeune que lui de quinze ans, est aussi divorcée et a trois enfants.

En 1991 il vend son usine aux Américains. L'argent coule entre les doigts de ses enfants et pourrit les relations père-fils. L'aîné, Jean-Jacques, a divorcé et s'est remarié avec Josiane.

C'est elle qui sera condamnée aux assises avec ses complices pour le meurtre de sa belle-mère à Grand-Champ une commune voisine où elle résidait avec Eugène.


 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
disparition décès