Régionales : le meeting d'entre-deux-tours de Gilles Pennelle (FN)

Gilles Pennelle se présente sous les drapeaux en réunion publique d'entre-deux-tours à Lanester / © P. Beaugey
Gilles Pennelle se présente sous les drapeaux en réunion publique d'entre-deux-tours à Lanester / © P. Beaugey

C'est une terre historiquement à gauche et pourtant Lanester (56) a placé en 2ième position la liste d'extrême droite à l'issue du 1er tour des élections régionales. C'est là-bas que Gilles Pennelle, le candidat frontiste encore en lice en Bretagne, a tenu mercredi son meeting d'entre-deux-tours.

Par La rédaction

Il n'a pas atteint les 20 % qu'il s'était fixé pour le premier tour des régionales, mais la tête de liste du Front National en Bretagne compte bien gagner son pari dimanche prochain et surfer sur la vague bleue marine pour atteindre 22 à 23%.

Le choix de Lanester

Pour son meeting d'entre-deux-tours, le candidat frontiste s'est présenté sous les drapeaux devant plus de 200 militants à Lanester dans le Morbihan. Une ville qu'il avait bien pris soin de choisir. Lanester, ville ouvrière, est la ville moyenne bretonne où la liste FN a obtenu le meilleur score au 1er tour avec 21,87%. C'est aussi la ville où son concurrent direct le socialiste Jean-Yves Le Drian a passé sa jeunesse et dont le maire n'est autre que la soeur du ministre, Thérèse Thiéry. Ville où, certes ce dernier y a réalisé un score de 42,76% dimanche dernier, mais où Gilles Pennelle voit qu'il est arrivé en seconde position, devant son autre adversaire Marc Le Fur, qui a du se contenter d'un petit 11,27% des suffrages.

L'appel aux abstentionnistes

Pour améliorer son score de 18,17%, Gilles Pennelle s'est lancé dans la pêche aux voix. Après avoir raillé le régionaliste Christian Troadec sur son mauvais score (6,71%) du 1er tour, le frontiste appelle "les têtes bleu marine qui se cachent sous les Bonnets Rouges" à voter pour lui. De même il espère récupérer les voix (2,90%) du candidat de Debout la France, ainsi que celles des souverainistes.

L'autre réservoir de voix sur lequel Gilles Pennelle a demandé à ses troupes de se mobiliser dans cette dernière ligne droite, c'est celui des abstentionnistes (48,42% en Bretagne). Des électeurs qu'il espère bien se faire déplacer dimanche prochain afin de voter pour le parti de Marine Le Pen. Le candidat frontiste entend se présenter déjà comme la seule force d'opposition au sein du futur conseil régional. Il entend placer 11 à 13 conseillers régionaux dans la future assemblée bretonne.

Meeting de Gilles Pennelle (FN) à Lanester (56)
Lanester (Morbihan) Gilles Pennelle, tête de liste Front National "Avec Marine Le Pen" / Reportage : C. Jauneau - P. Beaugey -D. Lallemagne

 

A lire aussi

Sur le même sujet

suivez les élections régionales sur France Info

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

François Hollande à Saint-Malo pour Familéo

Près de chez vous

Les + Lus