Régionales en Bretagne: revoir le grand débat de l'entre-deux-tours

France 3 a donné la parole aux trois candidats toujours en lice à la présidence de la région Bretagne, au terme du premier tour. Ce grand débat était le premier face à face entre Jean-Yves Le Drian (PS), Marc le Fur (LR) et Gilles Pennelle (FN). REPLAY

Durant plus d'une heure, les trois candidats encore en lice à l'issue du 1er tour des élections régionales, ont pu débattre sur le plateau de France 3 Bretagne
Durant plus d'une heure, les trois candidats encore en lice à l'issue du 1er tour des élections régionales, ont pu débattre sur le plateau de France 3 Bretagne
Ce grand débat de plus d'une heure, animé par Robin Durand et Anthony Masteau a permis de questionner les trois candidats sur les grands dossiers de la région tels que l'environnement, la crise agricole, l'emploi, l'apprentissage, l'aménagement du territoire (LGV, RN164), l'accueil des migrants, l'identité bretonne et la Bretagne à 5 départements.

Le débat a également abordé la question de la "non campagne" de Jean-Yves Le Drian, du "non accord" de sa liste avec celle de EELV et de l'éventuel cumul de mandats du candidat de gauche en cas de victoire. 

Rappel des résultats à l'issue du premier tour,

LE DEBAT EN VIDEO


Régionales 2015 : le grand débat du 2nd tour


Retrouvez l'essentiel du débat avec des citations et des extraits ICI

Audience du débat télévisé
L'antenne de France 3 Bretagne a enregistré un excellent score pour le débat de l'entre deux tours diffusé exceptionnellement à 18h05 mercredi, avec 14,3 % de part d'audience, soit 113 000 téléspectateurs.

La rediffusion du débat à 22h55 a réalisé 8,9 % de part d'audience pour 53 000 téléspectateurs.

Les antennes régionales de France 3 avaient modifié leur programmation pour répondre à l'attente des citoyens sur les enjeux de ce 2e tour.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter