Liste Le Drian: il n'y aura pas d'alliance avec les Verts

Publié le Mis à jour le
Écrit par S.Salliou

Les états-majors des listes de Le Drian et d'EELV n'ont pas réussi à se mettre d'accord. Il n'y aura pas d'alliance pour le second tour en Bretagne. Les Verts, déçus et en colère, ont décidé de ne pas donner de consigne de vote pour dimanche.

Les Verts ne feront définitivement plus partie du prochain conseil régional en Bretagne, une première depuis 1992. Malgré de longues discussions, aucun accord n'a pu être trouvé avec la liste de Le Drian. L'impossibilité d'une fusion était déjà dans l'air, dès le soir du premier tour. "Je conduis une liste de rassemblement, avait alors expliqué Jean Yves Le Drian, nous sommes des socialistes, des communistes, des radicaux, des régionalistes, des écologistes". Sur la liste de Jean-Yves Le Drian, il y un candidat étiqueté Bretagne écologie, Dominique Ramard, maire de St Juvat et ancien conseiller régional. Alors pourquoi ont-ils tenté de négocier?

Les Verts très en colère

Est-ce pour parfaire l'image de rassembleur de Jean-Yves Le Drian arrivé largement en tête? Ou pour faire comme ailleurs en France et ne pas compromettre certaines négociations primordiales pour le PS dans d'autres régions? René Louail, tête de liste EELV est très en colère. "Nous avons été menés en bateau", dit-il. Il parle de trahison, de déni de démocratie, dénonçant de la part de M. Le Drian "une politique du pouvoir personnel".
Tweet de "Autre Voie en Bretagne", liste de René Louail
Les Verts voulaient négocier 7 ou 8 postes au sein du futur conseil régional. Il souhaitait aussi un accord sur des éléments de programme, notamment sur la centrale au gaz de Landivisiau et l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Beaucoup trop, ont estimé les membres de la liste de Le Drian. "Nous avons fait des propositions en terme de postes en positions éligibles sachant que notre liste actuelle comporte déjà des candidats écologistes (...) Les exigences d’Europe Ecologie n'ont pas permis d'aboutir à une entente équilibrée au regard des scores obtenus au premier tour."


Pas de consigne de vote

EELV n'a pas souhaité donner de consigne de vote pour le second tour.
Tweet de "Autre Voie en Bretagne", liste de René Louail

"Sectarisme"

La secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts Emmanuelle Cosse a dénoncé mardi le "sectarisme" du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian qui a "fait le choix d'exclure" EELV d'un accord avec sa liste en Bretagne pour le second tour des régionales. "En Bretagne, c'est malheureusement le sectarisme de la tête de liste socialiste qui l'a emporté", a déclaré Mme Cosse dans un communiqué. 
durée de la vidéo: 01 min 53
Pas de fusion entre la liste de JY Le Drian et René Louail

Déjà en 2010...

En ne passant pas d'accord de second tour avec Europe Ecologie-Les Verts, Jean-Yves Le Drian, seul ministre tête de liste aux régionales, a pris le risque d'ouvrir une brèche dans le grand rassemblement à gauche prôné par le PS depuis dimanche. Il n'en est pas à sa première. En 2010 déjà, aucun accord entre les Verts et le PS, n'avait été trouvé. La configuration était différente au soir du 1er tour cette année-là, les écologistes étaient en capacité de se maintenir. Il y avait donc eu une triangulaire, remportée par l’actuel ministre de la Défense.­­ Des écologistes avaient été élus. Entre 2010 et 2015, ils étaient 13 au conseil régional de Bretagne.