Sécurité dans le Morbihan : la mer n'est pas une cour de récré

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Bretagne

L'opération "sécurité en mer et des loisirs nautiques" concentrait sur une journée les moyens de l'État en mer pour des contrôles et surtout pour sensibiliser les plaisanciers aux règles de sécurité principalement la vitesse et le matériel de sécurité obligatoire.


Pendant l'été, les plaisanciers profitent de la mer. Même si le décor est enchanteur, il s'agit de respecter l'environnement et surtout les règles de sécurité qui s'appliquent lorsque l'on navigue. 

L'unité littorale des affaires maritimes du Morbihan, la brigade nautique de gendarmerie de Quiberon et la brigade de surveillance littoral de la gendarmerie maritime, ainsi que les services des douanes se sont alliés le temps d'une journée pour une opération de prévention et de contrôles. 600 opérations de sauvetage ont eu lieu en 2017, toutes liées à des manques de précaution. Sur l'eau, force est de constater que le rappel est indispensable, surtout concernant la vitesse. 
 
Morbihan : on ne plaisante pas avec la sécurité en mer
 

Bilan de l'opération

Ce vendredi 6 juillet, la préfecture du Morbihan a dévoilé le bilan de la journée de contrôles du mercredi 4. Ainsi au total, 120 contrôles ont été menés, 12 procès-verbaux d'infraction ont été rédigés et 14 plaisanciers ont reçu un avertissement.

La préfecture relève que si dans l'ensemble, les plaisanciers adoptent des comportements responsables, certains cas sont à pointer du doigt. Ainsi, la Brigade nautique de Quiberon a verbalisé un plaisancier transportant 9 enfants avec seulement 5 brassières à bord.
Outre la verbalisation, il a immédiatement reçu un ordre de retour au port.